Vendée Globe : le skipper Thomas Ruyant assure que le "moral est bon" malgré une avarie, son bateau est "prêt pour rentrer dans les mers du Sud"

franceinfo
·1 min de lecture

Thomas Ruyant, actuellement deuxième du Vendée Globe 2020, a affirmé vendredi 27 novembre sur franceinfo que son "moral était bon" malgré une grosse avarie dans la nuit de mardi à mercredi. Alors que le skipper est toujours dans l’anticyclone de Saint-Hélène, en route vers le cap de Bonne Espérance, il assure que son bateau, maintenant réparé, est "bien prêt pour rentrer dans les mers du Sud".

franceinfo : Est-ce que le moral est bon après deux semaines et demie en mer ?

Thomas Ruyant : Le moral est bon surtout que cela redémarre. J’étais dans une zone sans vent toute la journée d'hier. Et cela fait du bien de retoucher un petit peu de vent. Le moral est bon aussi parce que tous mes petits pépins sont maintenant en partie derrière moi. Même si aujourd'hui, il me manque un petit morceau sur le bateau. Mais en tout cas, les avaries qui se sont enclenchées depuis quelques jours sont réglées, résolues et j'ai un bateau bien prêt pour rentrer dans les mers du Sud.

C’est l’un de vos foils, une des ailes du bateau en quelque sorte, qui lui permet de voler au-dessus de l'eau qui s'est fissurée. Comment l’avez-vous réparé ?

Ces grands foils sortent du bateau. Et plus la surface est grande et plus cela apporte de la puissance. Et donc, effectivement, il y a trois jours, j'ai (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi