Vendée Globe : Voie d'eau, casse, la nuit fait des dégâts et creuse les écarts

France tv sport
·1 min de lecture

La nuit n'a pas été une partie de plaisir pour les skippers du Vendée Globe, comme le prévoyaient les prévisions. Alors que la flotte s'était déjà divisée en deux groupes - l'un décidant d'affronter le vent fort à l'ouest et l'autre privilégiant des conditions plus clémentes le long des côtes espagnoles - ce sont les "sudistes" de ce deuxième attelage qui ont pris les commandes du classement.

"Nous n’avons pas de bateaux à foils, notre idée, c’était d’aller loin du front et de prendre moins de risques", confiait Benjamin Dutreux (OMIA – Water Family) dans la matinée au site officiel de la course. Au classement relevé à 9 heures ce mercredi, il occupe la deuxième place derrière Maxime Sorel (V and B - Mayenne) et Jean Le Cam (Yes We Cam!). Nicolas Troussel (Corum l'Epargne), actuellement 4e, est l'un des seuls foilers à avoir suivi cette option (voir la cartographie en direct).

À l'ouest, changement de cap pour échapper au vent fort

Du côté des skippers ayant privilégié le cap vers l'ouest, il a fallu s'accrocher. "J’ai eu le mal de mer pour la première fois de ma...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi