Vendée Globe : Yannick Bestaven (Maître Coq) est le premier concurrent à franchir le cap Horn

Jean-Baptiste Lautier
·1 min de lecture

55 jours et 22 minutes. Voilà le temps qu’il a fallu au premier concurrent du Vendée Globe, Yannick Bestaven (Maître Coq), pour rentrer dans la dernière partie de la course, avec près de huit jours de retard sur le record d’Armel Le Cléac'h (47 jours et 32 minutes).

Un cap mythique et terrible

Ce passage du cap Horn, extrême-sud du continent américain, symbolise le début de la remontée de l'océan Atlantique vers Les Sables-d'Olonne pour le natif de Saint-Nazaire. Charlie Dalin (Apivia), premier poursuivant de Bestaven à 160 milles nautiques, devrait lui aussi quitter l’océan Pacifique dans la nuit.

Le passage du dernier des trois caps de la course n’est pas de tout repos pour les deux concurrents. En tout point légendaire, le cap Horn n’a pas dérogé à sa terrible réputation. Actuellement, les conditions météorologiques sont dantesques. Les rafales de vent soufflent jusqu’à 100 kilomètres/heures et les vagues s'élèvent à près de sept mètres.

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi