Vendée Globe: Yannick Bestaven et Charlie Dalin creusent l'écart

AFP
·1 min de lecture

Toujours en tête vendredi du Vendée Globe, Yannick Bestaven, comme son dauphin Charlie Dalin, entend profiter de la tempête attendue au passage du cap Horn lors de prochaines heures décisives pour basculer dans l'Atlantique avec un matelas suffisant pour se disputer la victoire à deux. Le skipper de maître Coq IV et celui d'Apivia, qui pointe à moins de 140 milles nautiques, ont encore creusé leur avance sur leurs poursuivants, selon le classement publié vendredi à la mi-journée.

Depuis le pointage de 05h00 du matin, Dalin a grappillé 3 petits milles nautiques sur Bestaven grâce à une vitesse plus grande (20 noeuds contre 15), à l'approche du cap Horn. Les deux skippers français ont désormais une avance conséquente sur le troisième du classement, Thomas Ruyant (LinkedOut), qui pointe à plus de 470 milles nautiques de Dalin, contre 400 à l'aube, et ce en raison notamment de la faible vitesse (10 noeuds) enregistrée par son bateau et d'un foil manquant depuis une avarie il y a un mois environ.

Bestaven et Dalin, qui naviguent à l'est de la dépression dans un vent de Nord qui se renforce en avant de celle-ci, ont été les plus rapides lors des dernières...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi