Vent de violence dans les stades de football français

·1 min de lecture
Des supporteurs envahissent le terrain lors du match Nice-Marseille, le 22 août 2021. Le match a été interrompu.
Des supporteurs envahissent le terrain lors du match Nice-Marseille, le 22 août 2021. Le match a été interrompu.

Mais quelle mouche a piqué les supporteurs français depuis le début de la saison ? À Montpellier : jets de projectiles sur un joueur. À Nice : terrain envahi, virulents échanges entre joueurs et spectateurs et match interrompu. Au Havre : altercation entre un fan et un joueur. À Lens : terrain envahi et rixes entre bandes rivales de supporteurs. À Ajaccio, jets de briquets sur la pelouse après une décision arbitrale contraire. À Paris : un siège cassé et jeté en l?air qui tombe sur un enfant de 11 ans. Sans oublier d?autres épisodes à Angers ou à Metz. Le tout en seulement sept journées de championnat.

Plus qu?une loi des séries, une nouvelle « mode » qui donnerait du grain à moudre au diffuseur Amazon s?il souhaitait écrire un scénario de saga pour sa plateforme. Hélas, il s?agit simplement de football? Mais il n?est plus vraiment question de sport quand on vient en tribune pour en découdre ou envahir la pelouse.

À LIRE AUSSILe tacle du lundi ? Y a-t-il un pilote dans l?avion (en feu) ?

Septembre noir

Alors que les stades sont restés fermés pendant plus d?un an à cause du coronavirus, ces débordements ont particulièrement étonné et gâchent la fête du retour du public que tout le monde imaginait. À l?inverse, certains supporteurs semblent avoir un besoin d?extériorisation qui dépasse largement les bornes. Au-delà du constat, que peuvent faire la Ligue de football (LFP) et les pouvoirs publics pour mettre un terme à cette triste énumération ? Il existe dans les [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles