Vente de Chelsea, le club qui valait 5 milliards

Chelsea reprise
Ça bataille, pour la reprise des Blues de Chelsea et l’entrée récente, de Jim Ratcliffe, dans le pool des investisseurs intéressés, a rebattue les cartes.

Officiellement mis en vente le 2 mars après le départ de Roman Abramovich, contraint de céder sa place en raison de ses liens supposés avec Vladimir Poutine et des sanctions prises à son encontre (gels de ses avoirs en Angleterre et interdiction d’entrer sur le territoire), par le gouvernement britannique, le FC Chelsea a été l’objet d’attentions particulières. Le bal des prétendants est rude en coulisse. L’occasion de faire le point sur la situation.

Il y avait quatre candidatures au départ. Puis trois courant avril, avec le retrait de la famille Ricketts, propriétaire de la franchise de baseball des Cubs de Chicago, qui était associé au milliardaire spécialisé dans les fonds d’investissements, Ken Griffin, et à Dan Gilbert, propriétaire de la franchise des Cleveland Cavaliers de NBA. Un désaccord entre les membres du consortium sur les modalités de l’offre finale a provoqué le retrait.

Le groupe Ricketts/Griffin/ Gilbert n’étant plus dans la course, le 14 Avril a été défini comme la date des dépôts d’offres, par le Gouvernent anglais. En parallèle, la Première League a fixé au 31 de ce mois de mai, la date butoir pour un repreneur, afin que les Blues puissent avoir la licence pour se maintenir en PL pour la saison 2022-2023.

Dans le sprint final, trois candidats visaient à remporter l’affaire

Le consortium est mené par Todd Boehly, le copropriétaire de la franchise de baseball, les Dodgers de Los Angeles et les Los Angeles Lakers en NBA, associé au milliardaire suisse, Hansjorg Wyss, et le britannique Jonathan Goldstein. L’ensemble est solide.

L’autre projet autour de Sir Martin Broughton, ancien président de Liverpool, a également une forte exposition médiatique. Lié au propriétaire de la francise NBA des Philadelphia Sixers et copropriétaire de Crystal Palace, le groupe Harris Blizter Sports & Entertainment, Sir Martin Broghton a reçus le soutien très médiatique, de Serena Williams et de Lewis Hamilton, qui ont décidé d’investir chacun, 12 millions d’euros dans l’aventure.

Enfin, Stephen Pagluica, détenteur des parts dans la franchise NBA des Boston Celtics et de l’équipe italienne de l’Atalanta Bergame. Un projet qui n’a pas duré longtemps, car The Telegraph a indiqué que cette dernière offre a été éliminée, le 29 Avril. Toutefois le flou s’installe car les offres tournent toutes autour de 3 milliards d’euros.

L’offre de dernière minute de Sir Jim Ratcliffe

Le 29 Avril, l’homme le plus riche de Grande-Bretagne, Sir Jim Ratcliffe est entré dans le jeu en proposant 5 milliards d’euros. Poussé par son frère, Robert, le milliardaire a surpris le FC Chelsea qui ne s’attendait pas à ce que Ratcliffe fasse une entrée aussi tardive et massive dans la course, après que le milliardaire britannique ait rencontré le président des Blues, Bruce Buck, le 8 avril.

L’actuel propriétaire de l’OGC Nice et du FC Lausanne dans le foot (et de toutes les fanchises sportives d’Ineos qu’il a fondé), considère désormais le FC Chelsea comme sa priorité et son offre surpasse tout le monde. Créant des tensions de dernière minutes.

Et le favori est…

Le Raine Group, la banque d’affaires New-Yorkaise qui supervise le processus de vente du club londonien refuse de faire tout commentaires. Ils se contente d’éliminer les projets. Toutefois, malgré l’entrée de Ratcliffe, le projet porté par Boehly est en pole position.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles