Versailles (National) cherche un stade en cas de montée en Ligue 2

Le stade Marie-Marvingt au Mans est une piste envisagée par les dirigeants du FC Versailles en cas de montée en Ligue 2. (V. Michel/L'Équipe)

En cas de montée en L2, le FC Versailles doit d'ores et déjà songer à une solution pour jouer à domicile la saison prochaine. Le Mans est notamment envisagé.

Versailles (2e) s'est incliné (0-1) lundi face à Concarneau (3e) lors d'un match au sommet du National. Malgré ce faux pas, l'équipe des Yvelines reste en lice pour grimper en L2, alors qu'elle a été promue au troisième échelon du foot français l'an dernier. À ce titre, le club a déjà eu des échanges avec la FFF, un dialogue classique dans une telle situation. Il s'agit pour la Fédération de prévenir les dirigeants qu'ils doivent s'y prendre assez tôt pour trouver une enceinte aux normes en cas de montée.

Jouer au stade Montbauron de Versailles sera en effet impossible, alors que Jean-Bouin (Paris 16e), qui accueille cette saison les matches du FC Versailles, est pourvu d'un terrain synthétique inadéquat pour évoluer en L2. Il faudrait installer une pelouse hybride dans l'enceinte utilisée par le Stade Français, ce qui nécessiterait l'accord et, peut-être, le cofinancement du club de rugby, gestionnaire des lieux. Alors, parmi les solutions de repli pour le moment envisagées, il y a Le Mans et même... Villeneuve-d'Ascq. Les actionnaires de la SAS qui dirige la structure professionnelle, Christophe Petit et Julien Ridon, sont en effet nordistes.

lire aussi : Toute l'actu du National