Les Versets zlataniques

SO FOOT

Voilà ce que déclarait Zlatan Ibrahimović en conférence de presse avant l'Euro 2016 : "J'ai placé la Suède sur la carte du football mondial et je l'ai également fait pour la France. J'en suis ravi." Comme d'habitude, on a retenu la punchline, on a bien rigolé et on s'est dit qu'il était quand même fort, ce-bon-vieux-Zlatan. Et puis la Suède s'est fait sortir au premier tour d'un championnat d'Europe à 24 où il fallait pourtant le vouloir. Zlatan ayant mis fin à sa carrière internationale sans avoir jamais réussi à offrir une épopée digne de ce nom à sa sélection, cette dernière est allée sans lui au Mondial 2018, a terminé en tête d'un groupe où évoluait aussi l'Allemagne, et s'est arrêtée en quarts de finale, pendant que la France, ce pays "qu'il avait mis sur la carte du football mondial", allait décrocher sa deuxième étoile.


Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi