Verstappen à 5 secondes de la victoire, entre chance et malchance

Fabien Gaillard
motorsport.com

Max Verstappen était tellement tranquille et confortablement installé en troisième position qu'il se permettait de blaguer avec son ingénieur, lui demandant de ne pas oublier de s'hydrater. Mais dans les derniers tours, le Néerlandais est passé tout près de rafler la victoire. Il a d'abord dépassé Valtteri Bottas quand ce dernier a crevé au 51e tour, avant de s'arrêter pour monter des pneus plus frais face aux différentes alertes et pour tenter le meilleur tour.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Course - Hamilton gagne sur trois roues dans une fin de GP irrespirable !

Dans l'ultime boucle, quand la seconde Mercedes, celle du leader Lewis Hamilton, qui comptait plus de 35 secondes d'avance, a subi la même défaillance, le pilote Red Bull a fondu sur son adversaire mais ce dernier est parvenu à rallier la ligne d'arrivée péniblement, l'emportant finalement pour cinq petites secondes.

Quand il lui a été demandé après la course s'il était heureux de la seconde place après cette fin de course haletante, Verstappen a répondu : "Ouais, je veux dire, je suis chanceux et malchanceux vous savez. Je pense qu'en course ils étaient trop rapides."

Lire aussi :

Championnat - Les classements après le GP de Grande-Bretagne

"Et, oui, les pneus ne semblaient pas excellents à un moment, genre 10 tours de la fin, donc j'étais déjà à la radio avec et j'ai dit que j'allais ralentir. Ensuite, évidemment, ils m'ont arrêté pour aller chercher le meilleur tour. Et ensuite, bien sûr, malheureusement, Lewis a eu une crevaison. Mais, vous savez, je suis très content de la seconde place. C'est à nouveau un très bon résultat pour nous."

Enfin, terminant sur son gag de la course : "Non [rien d'autre à dire], j'ai dit à mon ingénieur de boire, vous savez, de se rappeler qu'il fallait boire. De rester hydraté. C'est très important ici. Mais c'était [une course] assez solitaire, j'essayais juste de gérer mon rythme, de prendre soin des pneus."

À lire aussi