Verstappen à une seconde des Mercedes mais "pas surpris"

Basile Davoine
motorsport.com

Troisième des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne, ce samedi à semblait optimiste sur les progrès réalisés avec la RB16 à l'issue des essais libres. Néanmoins, Verstappen assure qu'il n'attendait pas de miracle aujourd'hui, et que le fossé observé aurait été plus ou moins le même si la chaleur de la veille avait persisté. 

"Nous serions toujours quelques dixièmes derrière", assure-t-il. "Je ne crois pas que la chaleur fasse une grosse différence. S'il avait fait 35°C aujourd'hui, je serais quand même troisième. Ça aurait peut-être aidé un peu, mais pas tant que ça."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire aussi :

Qualifs - Hamilton terrasse Bottas sur la planète MercedesLa grille de départ du GP de Grande-Bretagne

a décroché les quatre pole positions mises en jeu depuis le début de la saison et l'écart de performance avec Red Bull est régulièrement confortable pour l'écurie allemande. Pour sa part, Verstappen insiste sur le fait qu'il n'y a rien d'étonnant à revivre cette situation aujourd'hui.

"Non, je ne suis pas surpris", répète-t-il. "Nous continuons clairement à apprendre la voiture, à essayer de l'améliorer. Mais je pense que dans l'ensemble, ma séance de qualifications était plutôt correcte. J'étais presque tout le temps troisième. Je ne pouvais pas faire grand-chose de plus. Mon dernier tour en Q3 était plutôt bon. Je me suis fait une petite chaleur dans le dernier virage. L'écart est important, nous avons juste essayé de faire du mieux possible. Pour nous, c'est la troisième place [qu'il faut viser] actuellement, donc c'est ce que nous avons fait. C'est une meilleure position que la septième pour débuter la course."

Si l'écart est irrémédiable en qualifications, l'est-il aussi en course ou bien Verstappen peut-il nourrir l'espoir de perturber les Mercedes sur les longs relais ? "Normalement non, mais nous espérons juste prendre un départ propre", prévient-il. "À partir de là, je vais essayer de faire de mon mieux dans la voiture. Si l'on parvient un peu à les suivre, je pense que l'on peut s'en contenter et marquer des points."

À lire aussi