Verstappen accélère l'apprentissage d'Albon chez Red Bull

Valentin Khorounzhiy

durant les neuf courses qu'ils ont disputées ensemble, bien que l'avantage du Néerlandais en termes de rythme était très clair, et qu'il a signé les trois victoires et neuf podiums de Red Bull en 2019. Albon a conservé ce baquet pour 2020 et bien que Verstappen constitue un défi en soi, il le voit comme un facteur positif pour sa seconde saison.

"Je pense que tout le monde sait qu'il est rapide, tout le monde sait qui il est", a déclaré Albon au sujet de Verstappen. "Non, ce n'est pas différent pour moi. Je sais à quel point il est rapide, et c'est bon pour moi. Je ne vois pas de meilleure façon d'apprendre et de me préparer que d'affronter l'un des pilotes, sinon le pilote le plus rapide de la grille. C'est une bonne manière d'accélérer le processus d'apprentissage ! Je vois cela comme du positif, réduire l'écart est un bon objectif à viser. C'est ce que je veux. Pour moi, c'est une bonne chose du fait de sa réputation. Je vois cela comme une occasion de montrer et prouver ce que je vaux."

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Bilan 2019 - L'apprentissage météorique d'Albon

Bien que Verstappen, qui est chez Red Bull depuis le courant de saison 2016, était l'un des pilotes les plus performants de 2019 et s'est révélé comme la référence au sein de son équipe, Albon ne voit pas de raison qui l'empêcherait de réduire l'écart : "Tout est possible. Il n'y a jamais un moment où je me suis dit 'je rentre chez moi'."

"Mais évidemment, il est très rapide. Et quand je suis bon dans un virage, je sais que je suis rapide, et généralement, ça se confirme avec deux ou trois centièmes de mieux que lui. C'est le genre de choses auxquelles je fais face, mais rien n'est impossible. Il est très à l'aise avec la voiture. Il a passé de nombreuses années avec l'équipe et il sait comment extraire de la performance [de la voiture], tandis que je suis encore en train d'apprendre."

À lire aussi