Verstappen espère que Pérez lui évitera d'être "seul" contre Mercedes

Fabien Gaillard
·3 min de lecture

Red Bull a confirmé ce vendredi que Sergio Pérez serait son second pilote en 2021, aux côtés de Max Verstappen. Le Mexicain sort de sa meilleure saison en F1 avec la quatrième place finale chez les constructeurs et sa première victoire au GP de Sakhir.

Le recrutement de Pérez est un geste fort de la part de l'écurie autrichienne qui espère mettre toutes les chances de son côté pour se battre contre Mercedes l'année prochaine, pour la dernière saison de collaboration avec Honda et de la réglementation actuelle. Depuis le début de la campagne 2019, le second pilote Red Bull est rarement au niveau ou en position d'aider Verstappen à créer ou profiter de la moindre opportunité face, le plus souvent, au duo Mercedes, raison pour laquelle Alex Albon a été retiré du baquet de titulaire.

Interrogé par Motorsport.com sur ses attentes avec l'arrivée de Pérez à ses côtés, Verstappen a estimé que cela aiderait Red Bull. "Il s'agit plus d'avoir une seconde voiture qui est capable d'être là également, toute la course, pour essayer de mettre un peu de pression."

Lire aussi :

Pourquoi l'arrivée de Pérez chez Red Bull est une juste récompense

"Par exemple, comme à Abu Dhabi, à la fin, Alex était assez proche. La plupart du temps, Mercedes essaie de faire un arrêt supplémentaire ou autre, et ensuite je suis un peu plus en difficulté, car la plupart du temps quand nous avons été assez compétitifs cette année, j'ai été la seule voiture pour pour tenter de les battre, et pour essayer quelque chose de différent. Mais ils peuvent toujours adopter la bonne stratégie avec l'une [des voitures], car ils vont toujours me couvrir avec [l'autre], donc il était toujours un peu difficile de lutter."

"J'espère juste que Checo sera le premier à, tout d'abord, pousser l'équipe entière vers l'avant, mais aussi à me maintenir sur mes gardes, ce qui est toujours une bonne chose. Avoir un équipier qui vous pousse, c'est excitant. Avec un peu de chance, avec une voiture un peu plus compétitive dès le début, [cela va] rendre les choses un peu plus intéressantes et leur prise de décisions un peu plus compliquée."

Albon sera pilote d'essais et de réserve l'année prochaine, et effectuera un programme concentré autour de 2022, saison lors de laquelle la réglementation technique sera grandement chamboulée. Même s'il est heureux que le Thaïlandais reste au sein de l'écurie, Verstappen a dit ce qu'il pensait à son écurie quand elle l'a consulté pour le choix de son futur équipier.

"Bien sûr, nous en avons parlé, et j'ai juste donné mon opinion. Je pense qu'il a été assez clair qu'au fil de l'année, ça a été un peu compliqué pour Alex. C'est un super gars, honnêtement, et je suis heureux qu'il fasse toujours partie de l'écurie. Mais en fin de compte, c'est évidemment Helmut [Marko, directeur de la compétition de Red Bull] et Christian [Horner, directeur de l'écurie], et bien entendu Dietrich [Mateschitz, propriétaire et président] qui prennent les décisions. Bien sûr, je l'ai su un peu avant. Mais, au final, ça n'a pas d'importance."

Avec Luke Smith et Jonathan Noble