Verstappen : "Lewis me pousse à être là jusqu'à 40 ans"

Basile Davoine
·2 min de lecture

Ambitieux comme on le connaît, , désormais seul détenteur du record absolu de victoires dans la discipline, le Néerlandais s'incline, tout en y puisant une motivation plus forte que jamais pour gagner… et durer !

"Lewis dit qu'il continue à redoubler d'efforts car il veut placer la barre très haut", observe Verstappen au micro de Sky Sports. "J'ai du boulot pour y arriver ! C'est incroyable. Que peut-on dire ? C'est juste incroyable, c'est un accomplissement incroyable. Il a 92 victoires et je ne crois pas que ça va s'arrêter là. Ça dépassera les 100. Il me pousse à être là jusqu'à 40 ans. C'est une belle motivation. […] Tout le monde sait qu'il est très rapide, mais là où il est aussi très fort, c'est qu'il est très régulier et commet très rarement une erreur. C'est aussi pour ça qu'il a atteint ce chiffre si rapidement."

Voir aussi :

En images - Le jour où Hamilton a dépassé Schumacher

Dans une saison encore dominée par , Verstappen est quasiment le seul à faire de la résistance. Sur le podium à chaque fois qu'il a vu l'arrivée cette année (neuf fois en 12 Grands Prix, dont une victoire à Silverstone), il démontre que lui aussi a appris à faire de la régularité un atout maître. La supériorité redondante du constructeur allemand pourrait l'user, mais au contraire, il assure en tirer une extrême motivation pour l'avenir.

"Quand je viens sur un Grand Prix, j'essaie toujours de faire du mieux possible et c'est une bonne motivation", insiste Verstappen. "Je peux prendre du plaisir à terminer deuxième ou troisième si je sais que j'ai repoussé mes limites. Je pousse la voiture à la limite et je sais que l'équipe fait tout ce qu'elle peut."

"Tout le monde adore gagner, c'est pour cela que nous sommes ici, mais si ce n'est pas possible, c'est comme ça. Je veux juste, lorsque j'aurai 40 ou 50 ans, pouvoir me regarder dans le miroir en me demandant si j'ai tiré le meilleur de moi-même. Si je peux répondre que oui, alors je serai heureux, que j'aie gagné sept titres ou bien aucun, car il faut un peu de réussite aussi, être dans la bonne équipe au bon moment."

"Nous avons d'excellentes personnes [chez Red Bull], mais ils [Mercedes] en ont aussi. Nous continuons nos efforts, nous n'abandonnons pas. On respecte évidemment ce qu'ils accomplissent, mais c'est aussi une formidable motivation pour nous afin d'essayer de les battre. Nous travaillerons en équipe pour y arriver, avec tout le monde à l'usine. J'espère que nous serons bien préparés la saison prochaine."