Verstappen pense désormais avoir les bases pour jouer le titre

Basile Davoine

L'écurie autrichienne vivait en 2019 une année de transition, passant de l'unité de puissance Renault à Honda, et celle-ci s'est avérée en phase avec les objectifs. Maintenant sa troisième position dans la hiérarchie tout en décrochant trois victoires, la marche suivante serait logiquement d'aller titiller estime que les bases sont désormais posées pour.

"Je le pense", confirme-t-il lorsque la question lui est posée par Motorsport.com. "Je pense que nous allons dans la bonne direction, il n'y a aucun doute à ce sujet. Maintenant, cela repose sur le développement que nous pourrons mener pour l'année prochaine. Je le sais plus ou moins, j'espère juste que ce sera suffisant. L'année prochaine il n'y a pas de véritables changements réglementaires de toute manière, donc on ne peut que construire sur ce que l'on a déjà. Avec une deuxième année de travail auprès de Honda, je pense que ça devrait aider. Nous avons énormément amélioré les performances du moteur. Je crois que nous savons où nous devons progresser, nous avons déjà amélioré la voiture."

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Honda voit du Senna dans ses liens avec Verstappen

En fin de contrat à l'issue de l'exercice 2020, comme plusieurs autres pilotes de pointe, Max Verstappen a déjà fait savoir que le niveau de Red Bull Racing en début de championnat serait probablement déterminant pour décider de son avenir. "Nous savons que nous devons être au rendez-vous dès le début si nous voulons nous battre pour le titre", insiste-t-il encore aujourd'hui.

S'étant montré plus régulier et parfois plus sage aussi, le Néerlandais se sent prêt et n'attend plus que le bond en avant final de son équipe pour enfin lutter durablement aux avant-postes. "Dans l'ensemble, ma régularité est bonne", estime-t-il. "Je pense qu'au niveau de l'équipe, nous avons fait du bon travail aussi [en 2019]. Nous avons maximisé le résultat la plupart du temps. C'est la seule chose que nous pouvions faire, surtout au début, lorsque nous ne pouvions pas nous battre pour la victoire. Mais nous dépassons les Ferrari quand nous sommes plus lents, avec une meilleure stratégie ou ce genre de choses. Alors si nous pouvons continuer comme ça, nous pourrons vivre une grosse année."

Propos recueillis par Scott Mitchell  

À lire aussi