Verstappen voit Sainz remplacer Vettel chez Ferrari

Basile Davoine
motorsport.com

L'agitation a regagné le monde de la Formule 1 ce mardi avec l'annonce de la séparation entre à l'issue de la saison. Si la nouvelle a d'abord eu l'effet d'un petit séisme, l'heure est aux interrogations qui trouveront prochainement une réponse. L'une d'elle est de savoir si le quadruple Champion du monde poursuivra sa carrière en F1, l'autre est de connaître l'identité de celui qui le remplacera au sein de la Scuderia en 2021. 

Lire aussi :

Mercedes ne peut "naturellement pas ignorer" Vettel Vettel quitte Ferrari : quel impact sur le marché des transferts ?

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Inévitablement, plusieurs noms circulent depuis que la nouvelle a été officialisée. Néanmoins, deux candidats raisonnent davantage comme des options crédibles. Se dirige-t-on vers un duel entre tient fortement la corde et que les derniers détails du contrat seraient en discussion.

L'avis est partagé par . "Il y avait des spéculations, allait-il continuer avec Ferrari ou non ? Aujourd'hui c'est fini, il ne continue pas", a déclaré le Néerlandais, qui a rapidement coupé court aux plus folles hypothèses. "J'imagine aussi que nous saurons bientôt qui va le remplacer. Ce n'est clairement pas moi, je peux vous le dire. Je suis chez Red Bull. J'ai vu des questions surgir pour savoir si j'allais Ferrari, mais je n'y vais pas. Telle est la situation. Quelqu'un d'autre va avoir l'opportunité de piloter pour Ferrari, et c'est évidemment une grande équipe. Je suis certain qu'ils prendront la bonne décision pour leur prochain pilote. Nous allons bien voir ce qui va se passer."

Bien décidé à obtenir un pronostic plus affiné, David Coulthard a cuisiné Max Verstappen un peu plus longtemps à son micro, lui demandant finalement s'il voyait un pilote "avec un nom à consonance italienne ou à consonance espagnole" rejoindre Ferrari. "Je pense que ce ne sera pas le nom à consonance italienne", a répondu le Néerlandais, misant sur son ancien coéquipier chez Toro Rosso plutôt que sur Ricciardo. "Nous verrons. Au bout du compte, c'est juste une supposition. Nous allons devoir attendre pour voir."

À lire aussi