Les Verts en marche avant

Les Verts ont reconstruit leur secteur offensif et Christophe Galtier a repensé son animation. Résultat: une attaque en plein boom.

Sept buts en deux journées, neuf depuis le début de saison : personne n'a fait mieux dans l'élite. Si Pierre-Emerick Aubameyang l'explique par "le travail et la confiance", cette réussite de l'attaque stéphanoise tient avant tout au recrutement bien senti des dirigeants stéphanois. L'an passé, Saint-Etienne a énormément gâché sur coup de pied arrêtés et sur des centres souvent trop imprécis. Le jeu penchait nettement à gauche avec Sako et Ghoulam. Le mercato a rééquilibré l'ensemble avec les arrivées de Clerc et Hamouma. L'ancien Caennais est la clé de la réussite actuelle du secteur offensif des Verts.

Saint-Etienne tient enfin un ailier droit capable d'éliminer, de prendre la profondeur et précis dans la dernière passe. Il a totalement rééquilibré le jeu de l'ASSE. Hamouma en est à deux buts et une passe alors qu'il n'est titulaire que depuis deux rencontres. Sa complémentarité avec Aubameyang s'impose comme le point fort des Verts cette saison. Face à Brest (4-0), les deux hommes se sont trouvés les yeux fermés. "C'est un joueur intelligent, que j'admire, dit le Gabonais. "On s'entend bien".  "Face à Brest, il a mis ses qualités à la disposition du collectif", continue Galtier.

Tout pour Aubameyang

Quand Sako, (quatre centres par match, septième total de L1 l'an passé) et Nicolita abusaient des centres vains, Hamouma est, lui, dans la percussion. Comme Aubameyang, il aime les petits espaces et son jeu long fait le bonheur du Gabonais, adepte des appels en profondeur où sa vitesse fait très souvent la différence. "Avec les recrues, l'équipe est meilleure que la saison passée", a constaté Aubameyang ce jeudi. Galtier a construit un système en 4-3-3 qui met sur orbite son attaquant de pointe et exploite au maximum les qualités de vitesse d'Aubameyang (3 buts et une passe en 340 minutes de jeu).

Les rampes de lancement ne manquent pas pour PEA : Lemoine, Cohade, Hamouma (tous à créditer d'une passe décisive cette saison) voire Clément. L'arrivée de Cohade, milieu relayeur très à l'aise balle au pied, donne une option de plus dans le jeu long. A Bastia, l'ancien Valenciennois s'est même payé le luxe d'ouvrir le score. Avec 74 ballons touchés et 70% de réussite dans ses passes, le milieu a été le joueur le plus influent de son équipe.

Depuis le début du championnat, l'ASSE est l'équipe qui a inscrit le plus de buts dans le jeu (8) et dans la surface (9 soit l'intégralité de ses réalisations). Et il lui reste une arme secrète : Brandao. Le Brésilien a très peu joué depuis son arrivée dans le Forez même s’il est directement impliqué sur le dernier but stéphanois à Bastia. "Avec Brandao, on se découvre. On a vu à Bastia que ça pouvait bien fonctionner. Il va apporter de la taille, gagner des ballons de la tête et ça va libérer des espaces. C’est un joueur sur lequel on va pouvoir s’appuyer", a prévenu Aubameyang. L'ancien Marseillais permet des alternances tactiques (4-4-2) et une présence physique unique dans le collectif des Verts. L’attaque stéphanoise n’a peut-être pas encore exploité le maximum de son potentiel. Ça promet.

Lire aussi
FANTASY LFP - Le Fantasy officiel de la Ligue 1 débarque sur Yahoo Sport - Jouez maintenant

Les plus vus