Vettel : Le Mugello "mérite" d'accueillir un Grand Prix de F1

Fabien Gaillard
motorsport.com

Dans le cadre de sa préparation pour la reprise de la saison, Ferrari avait prévu une journée d'essais sur le circuit lui appartenant, en Toscane. Ce roulage a été organisé avec une monoplace de 2018, la SF71H. Sebastian Vettel a roulé en matinée avant que Charles Leclerc prenne sa relève l'après-midi, alors que la Scuderia s'habituait dans le même temps aux nouveaux protocoles sanitaires pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Il s'agissait du premier roulage pour Vettel depuis les essais de pré-saison mais également depuis l'annonce de la fin de collaboration prochaine avec la structure de Maranello. L'Allemand retrouvait également le Mugello, qu'il n'avait plus parcouru depuis 2012, lors d'essais en cours de saison pour le compte de Red Bull.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"J'étais content de retrouver le cockpit après une pause encore plus longue que celle habituelle de l'hiver. J'étais aussi très heureux de revoir enfin tous les gars de l'équipe", a déclaré Vettel. "C'était génial de retrouver ces sensations avec une voiture et de le faire sur une piste aussi spectaculaire. Je pense vraiment que le Mugello mérite d'accueillir un Grand Prix de Formule 1. Je n'avais pas piloté sur ce circuit depuis huit ans, il m'a donc fallu quelques tours pour m'habituer à la piste, et ensuite je me suis vraiment amusé."

Lire aussi :

Vettel et Leclerc ont roulé avec la Ferrari 2018 au Mugello

Le Mugello est en lice pour organiser un Grand Prix après les huit déjà annoncés par la F1 entre début juillet et début septembre. La F1 envisage en effet, devant les difficultés liées à l'organisation de courses extra-européennes alors que la pandémie poursuit sa progression, d'ajouter d'autres dates en Europe. Le Mugello a accueilli nombre de fois le MotoGP, mais jamais la F1.

Charles Leclerc partage le même sentiment après avoir découvert le Mugello dans la réalité. "C'était génial de revenir sur la piste pour de vrai. Ça m'avait manqué. Même si j'ai été assez occupé par la course virtuelle pendant cette longue pause, j'avais besoin de retrouver cette impression physique de vitesse."

"Pouvoir rouler sur un circuit aussi spectaculaire que le Mugello, pour la première fois au volant d'une voiture de Formule 1, a contribué à rendre cette journée encore plus mémorable. Maintenant, nous nous tournons vers la saison et à partir de la semaine prochaine, les choses deviennent sérieuses."

Le test "a été délibérément effectué dans les mêmes conditions de travail que celles que les équipes connaîtront en Autriche", selon Ferrari. "Les protocoles anti-COVID-19 ont été évalués, avec des mécaniciens et des ingénieurs travaillant avec des masques et respectant la distanciation sociale dans un environnement de garage modifié", a indiqué l'équipe dans son compte-rendu de la journée. "Sébastian et Charles ont également fait de même lorsqu'ils ont changé de baquet dans la SF71H à la pause déjeuner."

À lire aussi