Vettel n'a jamais été envisagé pour le baquet McLaren

Fabien Gaillard
motorsport.com

Après l'annonce de son départ prochain de Ferrari, a spontanément été lié à plusieurs structures. Parmi elles, McLaren, où il est rapidement apparu qu'un baquet allait se libérer, Carlos Sainz étant en partance pour la Scuderia. Cependant, dès ce jeudi, cette place libre du côté de Woking a été comblée par Daniel Ricciardo.

Et Zak Brown, le PDG de l'écurie britannique, a indiqué que l'Allemand n'avait de toute façon jamais été envisagé. "Évidemment, Seb est un pilote merveilleux et un quadruple Champion", a-t-il déclaré pour Sky Sports. "Mais je pense que nous étions assez loin dans l'intersaison, et nous savions que nous finirions avec Daniel ou Carlos. Nous n'avons jamais vraiment sollicité quelqu'un au-delà, et surtout avec la nouvelle tardive concernant Seb, nous étions très avancés à ce moment-là."

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

La F1 et Silverstone se mettent d'accord pour organiser deux GP

Malgré tout Brown a révélé qu'il savait que Sainz pouvait chercher à saisir une opportunité du côté de Ferrari et a confirmé avoir donné l'autorisation à son pilote de pouvoir discuter avec l'écurie italienne. "J'ai appris qu'en F1 il ne fallait s'attendre à rien, sauf à l'inattendu. Nous avons eu un pressentiment, nous avons commencé à parler à Carlos de son avenir avec nous à l'intersaison et s'il voulait piloter pour McLaren ou Ferrari."

"Nous avons une relation très forte et très ouverte avec Carlos, son management et son père. Cela n'a pas été une surprise, étant donné la rapidité avec laquelle nous avons annoncé Daniel, et la rapidité avec laquelle Carlos a annoncé ce qu'il faisait. Nous avons été très liés tout au long de ce processus. Je pense que ces mouvements se seraient probablement produits avec ou sans COVID car nous avons commencé ces discussions avant le COVID."

Brown estime désormais que est une option pour Vettel, mais il pense qu'il est plus probable qu'il prenne sa retraite. "Cela dépend vraiment. Si Seb regarde autour de lui, il ne semble pas qu'il y ait d'opportunité chez Mercedes ou Red Bull, il n'y a pas d'opportunité chez McLaren, clairement pas chez Ferrari, donc la prochaine meilleure, c'est Renault."

"Et la question suivante est de savoir si Seb veut aller dans une équipe qui ne va probablement pas gagner en 2021. C'est une grande équipe et ils devraient eux aussi remonter sur la grille de départ, mais je pense qu'à moins que Seb ne veuille repartir avec une équipe qui est dans une telle aventure, alors je pense qu'il finira probablement par quitter la discipline, malheureusement."

À lire aussi