Viñales : Nous avons bien progressé face aux autres constructeurs

Guillaume Navarro
·2 min de lecture

Maverick, les qualifications se sont déroulées à un rythme effréné. T'attendais-tu à ce que ça aille si vite ?

Les tours ont été très rapides et je ne m'attendais à être si rapide ici. La piste était vraiment bonne et les pneus fonctionnent très bien. Le plan est de pousser demain au départ. Ce sera une course fun et difficile, mais j'aime ça ! Cela fait des mois que l'on était à l'arrêt alors c'est chouette d'être là et de pouvoir avoir confiance en moi-même.

Tu aimerais gagner cette course et t'en sens visiblement capable : est-ce qu'une victoire ici te ferait penser que tu es en lice pour le titre mondial cette année ?

Pour gagner le championnat, je dois les battre [Márquez et Honda, ndlr], ils sont les favoris. C'est dur, il faut être là à se battre pour la victoire chaque week-end et ce n'est pas évident ; mais on a une chance demain. Il s'agit là d'une une possibilité [de victoire].

Et si tu ne gagnes pas, qu'est-ce qui ferait le plus tes affaires ? Une victoire de Marc ou de Fabio ?

Je ne sais pas ! [rires] Je préfère être celui qui gagne !

Lire aussi :

EL4 - Márquez, Viñales et le reste du monde

As-tu choisi tes pneus pour la course ?

Dur à dire ! J'ai beaucoup bossé avec le dur ce week-end, notamment en EL4 et j'ai un bon feeling. On choisira au dernier moment, comme d'habitude. J'aurais aimé pouvoir aussi l'essayer en qualifications, mais c'est comme ça, il n'y a rien à dire ! Nous ne sommes pas encore au maximum, je pense. Demain sera une bonne journée et nous avons un bon rythme. Je trouve que la moto fonctionne bien avec les pneus.

La moto de cette année te donne-t-elle un extra pour battre ceux qui se trouvent devant toi ? C'était l'un des gros ennuis avec celle de 2019…

On sait qu'on peut se battre un peu mieux mais c'est plus dur avec les Ducati qui ont de la vitesse. Mais la moto est [maintenant] meilleure au freinage. Je vais essayer de dépasser autant que je peux, mais c'est toujours difficile avec les Ducati. Mais face aux autres constructeurs, je pense que nous avons bien progressé.

Lire aussi :

Poleman record à Jerez, Quartararo vise plus haut