Viñales : Crutchlow aura le rôle "le plus important" chez Yamaha

Vincent Lalanne-Sicaud
·2 min de lecture

La saison 2020 des pilotes Yamaha a été marquée par l'inconstance de leurs résultats. Fabio Quartararo, Franco Morbidelli et , devenu pilote d'essais de la marque avec laquelle il a conquis ses trois titres en MotoGP, a également été pointé du doigt.

Au-delà du manque de performance du Majorquin, nettement distancé par les autres pilotes lors du test organisé à Portimão au début du mois d'octobre, c'est surtout son manque de roulage qui a posé problème. Les limitations imposées en raison de la pandémie de COVID-19 n'empêchaient pas les équipes de faire des tests mais Yamaha a préférer renoncer aux séances prévues sur des circuits européens pour éviter des déplacements de ses ingénieurs depuis le Japon. Lorenzo n'a finalement effectué que quatre jours d'essais cette année, à chaque fois au guidon de la M1 version 2019.

Lire aussi :

Yamaha tire les leçons d'un Lorenzo sous-exploité en 2020

pour succéder à Lorenzo, et sur lequel le pilote espagnol mise énormément. "L'an prochain, le travail le plus important sera celui de Cal et du test team : pendant la saison, il va falloir qu'ils essayent des choses qui nous permettent de progresser", prévient le pilote espagnol, qui sent que sa machine n'a pas assez évolué en 2020. "Cette année, on n'a pas progressé depuis la première course. On a besoin que l'équipe d'essais apporte des choses pour progresser et je pense que cela va beaucoup changer l'an prochain, parce que je n'aurai pas à tester les pièces, puisque Cal les testera."

Faute de tests organisés en marge des Grands Prix durant cette année marquée par les restrictions, Viñales devait en effet sacrifier une partie du temps habituellement consacré à la préparation de la course : "Le problème est que cette année, à chaque fois qu'il y avait une nouveauté, je devais l'évaluer. Et quand on évalue des pièces, on perd des tours dédiés au travail sur les réglages standards."

Lire aussi :

Yamaha n'a pas obtenu avec Lorenzo "le feedback attendu" Crutchlow n'a pas voulu être pilote de remplacement pour Honda

Il reste encore à connaître les libertés dont les équipes bénéficieront pour les essais en 2021 puisque cela dépendra de l'évolution de la pandémie de coronavirus. Les dernières nouvelles quant à la tenue des tests prévus à Sepang en février, qui devraient marquer le premier déplacement des équipes hors d'Europe depuis les essais de Losail en mars dernier, sont plutôt encourageantes, et plusieurs constructeurs ont pu effectuer des essais privés au cours des dernières semaines.

Avec Léna Buffa