Victime de racisme contre Murray, Kyrgios pousse un énorme coup de gueule !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Opposé à Andy Murray ce samedi en demi-finale du tournoi de Stuttgart, Nick Kyrgios a été victime d'insultes racistes proférées par un spectateur. Sur les réseaux sociaux, le tennisman Australien a tenu à taper du poing sur la table et à dénoncer ce type de comportement pour que, ni lui, ni personne d'autre, ne revive un tel moment.

Ce samedi, Nick Kyrgios est sorti de ses gonds. Lors de sa confrontation face à Andy Murray en demi-finale du tournoi de Stuttgart, le joueur australien a perdu son sang froid et a cassé sa raquette avant d'avoir une prise de bec avec une poignée de spectateurs. Résultat, Nick Kyrgios a écopé d'un point, puis d'un jeu de pénalité. Battu par Andy Murray lors de ce duel au sommet (7-6, 6-2), le natif de Camberra a très vite digéré sa défaite, mais il n'a pas du tout digéré les paroles d'un spectateur en particulier. Dans une story sur Instagram, Nick Kyrgios a annoncé qu'il avait été victime d'insultes racistes, avant de pousser une nouvelle colère via les réseaux sociaux.

«Il y a une chose que je ne tolérerai jamais : les spectateurs qui insultent les athlètes»

« Quand cela cessera-t-il ? Je parle ici de toutes ces injures racistes qui viennent des tribunes. J'admets que mon comportement n'est pas parfait tout le temps, mais entendre "espèce de petit mouton noir, ferme-la et joue"... Ce genre de petits commentaires ne sont pas acceptables. Moi, quand je m'en prends…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles