Victoria Azarenka difficilement qualifiée pour les quarts de finale de l'Open d'Australie

Victoria Azarenka exulte après sa victoire sur Lin Zhu. (Jaimi Joy/Reuters)

Poussée dans ses retranchements par la Chinoise Lin Zhu, Victoria Azarenka s'est fait peur (4-6, 6-1, 6-4) mais rallie tout de même les quarts de finale de l'Open d'Australie.

Double lauréate en Australie en 2012 et 2013, Victoria Azarenka court après son meilleur tennis depuis déjà trop longtemps. Entre des blessures et un difficile épisode personnel autour de la garde de son fils, la Biélorusse a perdu beaucoup de temps. Et, à 33 ans, ce dernier ne joue pas en sa faveur. Si elle avait bien atteint la finale de l'US Open, perdue face à Naomi Osaka, en 2020, c'était la dernière fois qu'on l'avait vue approcher un niveau qui laissait espérait une victoire en Grand Chelem. La suite a été bien moins sensationnelle.

lire aussi : Le tableau féminin de l'Open d'Australie

Face à Lin Zhu, 87e mondiale, on a pu longtemps douter de sa capacité à décrocher une 18e qualification pour un quart de finale en Grand Chelem. Bousculée, prise de vitesse, inoffensive au service, Azarenka donnait l'image d'une joueuse dépassée. En plus de ses 15 fautes directes, la tête de série n° 24 râlait à la moindre occasion, contre elle-même autant que contre l'arbitre de la rencontre. Le gain de la première manche par la Chinoise était logique.

Heureusement pour Azarenka, elle n'a pas baissé les bras. En en mettant plus dans ses frappes, en bougeant avec plus d'application, elle a su se remettre dans le match. Notamment en réalisant le break alors qu'elle était largement menée (40-0) en début de deuxième set (2-0). Une rampe de lancement parfaite qui permettait à Azarenka de revenir à hauteur dans un set où le score ne traduisait pas la réalité du court tant Zhu continuait de croire en ses chances. Même menée 4-0, double break, elle opposait une résistance dont Azarenka se serait bien passée.

Un dernier set illisibleLa fin du match allait être lunaire, avec six breaks suivis de deux jeux blancs pour arriver à 4-4. À l'expérience, Azarenka faisait un dernier break décisif pour mener 5-4. Mais elle allait encore souffrir sur son service. Elle décidait alors d'être plus offensive, de rentrer dans le court et d'aller chercher le match. La voilà en quarts de finale, mais ce fut bien compliqué. Elle y sera opposée à Jessica Pegula, tête de série n° 3.

lire aussi : Toute l'actualité de l'Open d'Australie