La vidéo d'une énorme gifle, lors d'un concours, fait un carton... et permet de découvrir ce "sport"

Les vidéos prospèrent sur internet. A chaque fois, le public est abondant, animé par la violence proposée par les participants. De quoi parle-t-on ? Des concours de gifles, nouvelle activité à la mode en Russie.

Le week-end dernier, un premier championnat officiel s’est même tenu à Krasnoïarsk, en Sibérie. Intégré au Siberian Power Show, un festival où l’on retrouve aussi du pole-dance et de la lutte de masse, ce championnat a rassemblé différents "claqueurs" du pays aux muscles impressionnants. Une vidéo a dépassé 1,5 million de vues sur un compte Twitter, par exemple. 

Tatouages, barbes et carrures d’ours étaient à l’honneur. Le principe est simple, les règles de jeu aussi. Deux joueurs s’affrontent en face-à-face. Tour à tour, une claque fuse. Le vainqueur est désigné lorsque que l’adversaire ne tient plus sur ses deux jambes. Ou qu’il refuse le combat.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Du sang et des K.O.

Sur internet, les vidéos sont légion. Et la frénésie du public laisse songeur, alors que la violence des gestes cause parfois des séquences troublantes. Lors du concours sibérien, où le vainqueur final empochait une somme estimée à 470 euros (30.000 roubles), un concurrent barbu remporte ce qui semble être la finale grâce à deux claques.

Sa seconde, expédiée par ses mains de titans, assomme littéralement son opposant, tout juste soutenu par son staff. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi