VIDEO. Benoît Hamon en échec sur penalty au musée des Verts

Benoît Hamon, de passage dans la Loire ce mardi, a fait un détour par le Musée des Verts. Dans l’antre à la gloire de l’histoire de l’AS Saint-Etienne, le candidat socialiste à la présidentielle a testé un simulateur de penalties. Sans réussite. 

Benoît Hamon supporte l’Olympique de Marseille, mais un prétendant à la présidence de la République ne peut tourner le dos aux autres équipes françaises. En visite dans la Loire ce mardi, le candidat socialiste a visité le musée des Verts, un endroit dédié à l’histoire de l’AS Saint-Etienne.

Benoît Hamon s’est vu remettre un maillot des Verts floqué à son nom. Et il s’est mouillé en donnant sa préférence à l’ASSE par rapport à l’OL en cas de derby. "Je vote plutôt Régis Juanico (député socialiste de la Loire, ndlr) plutôt que Gérard Collomb (sénateur socialiste du Rhône et soutien d’Emmanuel Macron, ndlr), si vous voyez ce que je veux dire… sans état d’âme !", a-t-il confié à ActivRadio. Puis, il s’est essayé à l’exercice des penalties.

"C’est dur !"

Face à un simulateur, l’ancien ministre a donc défié un gardien virtuel. Et il n’a pas été en réussite. Plat du pied côté gauche, grosse frappe au milieu, tir à mi-hauteur côté droit : rien n’a échappé au portier ! "P… Ça va, c’est dur !", lâche Benoît Hamon après trois échecs. A son quatrième échec, le candidat à la présidentielle, un peu dépité, jette l’éponge, avec une petite remarque un brin ironique : "Comme ça, on dira que je n’aurais pas humilié Saint-Etienne !".

A lire aussi >> Benoît Hamon est supporter de l’OM et pour le retour de Benzema

A voir aussi...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages