Deux buts splendides, une passe décisive : Kevin De Bruyne sort le grand jeu contre Arsenal

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Deux buts splendides, une passe décisive : Kevin De Bruyne sort le grand jeu contre Arsenal
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

PREMIER LEAGUE - Manchester City a mis moins d’une mi-temps à éteindre les espoirs de l’Emirates Stadium, grâce à une prestation XXL de son diamant flamand.

Largement distancé par Liverpool en tête du championnat d’Angleterre, le double tenant du titre doit pour l’heure se concentrer sur la deuxième place, détenue par Leicester City. Le match nul des Foxes samedi contre Norwich donne ainsi l’opportunité à Manchester City de se rapprocher à quatre points en cas de victoire sur la pelouse d’Arsenal. Du coup, les hommes de Pep Guardiola n’ont pas traîné : sur leur première occasion, les Citizens ont en effet trouvé la faille sur un débordement de Gabriel Jesus dans la surface, le Brésilien servant en retrait un Kevin De Bruyne inexplicablement seul à l’entrée de la surface. La suite ? Une frappe limpide en pleine lucarne qui refroidissait d’entrée l’Emirates Stadium.

Et le Belge n’allait pas s’arrêter là. Au quart d’heure de jeu, De Bruyne servait parfaitement Raheem Sterling à la conclusion d’un contre éclair. Sonnés, les Gunners allaient même être définitivement enterrés avant la mi-temps par le flamboyant rouquin des Citizens, sur une action où il profitait d’une bonne passe du jeune Phil Foden pour mystifier Matteo Guendouzi et ajuster Leno d’un joli tir du pied gauche. Quelques instants plus tard, KDB manquait de peu le triplé sur un nouveau missile du droit détourné sur son poteau par Bernd Leno ! A la mi-temps, les visiteurs menaient toutefois 3-0. La deuxième période se résumait ensuite à une formalité pour les Sky Blues, finalement vainqueurs sur ce score. Il n’y avait en effet nul besoin d’en rajouter...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles