VIDÉO - Karim Benzema : "J'en veux à Didier Deschamps"

BLEUS – Avant le documentaire Le KBenzema diffusé dimanche soir sur Canal+ , Karim Benzema était l’invité du Canal Football Club . L’occasion pour lui d’évoquer le Real Madrid, l’équipe de France ou encore Didier Deschamps …

Karim Benzema évoque, entre autre, sa relation contrariée avec Didier Deschamps.

 

Dimanche, c’était la soirée Karim Benzema. L’attaquant était l’invité du CFC en préambule d’un long documentaire retraçant sa carrière. À cette occasion, il s’est notamment exprimé sur Didier Deschamps. Et il n’a pas mâché ses mots : “J’en veux à Didier Deschamps. Je suis un compétiteur, j’ai raté un Euro en France. Je venais de sortir d’une de mes meilleures saisons à Madrid, de gagner la Ligue des Champions, pas mal de titre, beaucoup de confiance. Et avec une génération comme ça en équipe de France, c’était tout bonus.”

S’il assure “n’avoir aucun problème avec le sélectionneur”, il ne se fait cependant pas d’illusion sur son avenir prochain en équipe de France : “Il ne faut pas être bête, je pense que tant que ce sera Didier Deschamps le sélectionneur je n’aurais pas la chance de retourner en équipe de France. En tout cas, c’est ce que je pense moi.”

Membre de la “génération 87” comme Jérémy Ménez ou Samir Nasri, il a également abordé le sujet d’un autre joueur en difficulté : Hatem Ben Arfa. Ensemble, ils ont gagné l’Euro U17 en 2004 et débuté à Lyon quasiment en même temps. “C’est quelqu’un qui a un talent, c’est du niveau de Messi sans faire de langue de bois. Quand je le vois comme ça à Paris, ça me fait mal pour lui parce qu’il a réussi à revenir à Nice, à montrer qu’il était capable de faire la différence, faire ce qu’il veut avec la balle. Aujourd’hui il est reparti à zéro et c’est un peu gâché pour lui.”

En tant qu’attaquant, il a bien évidemment était questionné sur la nouvelle pépite du football français, Kylian Mbappé, un temps courtisé par le Real cet été avant de rejoindre le PSG. “Il m’impressionne parce qu’il est très jeune. Je n’ai pas besoin de voir les matches qu’il fait en équipe de France, c’est plus sur les matches en Ligue des Champions où le niveau est très haut. Pour un jeune comme ça, avoir autant d’assurance … Il prend beaucoup de risques, quand il touche la balle il se passe quelque chose.”

Forcément, on ne peut pas parler de Benzema sans évoquer Zidane, son entraîneur actuel à Madrid. Le vainqueur de la Coupe du Monde 1998 considère d’ailleurs le joueur comme “le petit frère qu’il n’a jamais eu”. Pour Benzema, l’arrivée de “Zizou” en équipe première comme adjoint de Carlo Ancelotti lui a fait beaucoup de bien : “Il m’a donné beaucoup de confiance en moi, m’a parlé, donné des bons conseils. De toute façon quand tu travailles avec Zizou, tu es obligé d’écouter, de prendre au sérieux ce qu’il te dit. Il m’a fait progresser et après c’est allé très vite.”

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages