VIDEO -Les joueurs et le staff du Sporting agressés à l'entraînement par leurs propres supporters

PORTUGAL – Scène surréaliste ce mardi à Alcochete, dans la banlieue de Lisbonne, où un groupe de supporters cagoulés a débarqué au centre d’entraînement du Sporting Portugal pour en découdre avec les joueurs et le staff.

Le centre d’entraînement du Sporting attaqué par un groupe de supporters (DR/Twitter)
Le centre d’entraînement du Sporting attaqué par un groupe de supporters (DR/Twitter)

Les images font froid dans le dos. Ce mardi en fin d’après-midi, les joueurs et le staff du Sporting Portugal ont été victimes d’une violente agression au centre d’entrainement du club, situé à Alcochete, dans la banlieue de Lisbonne. Une cinquantaine d’individus cagoulés ont fait irruption en pleine séance, prenant à partie les joueurs et vandalisant les lieux.


Si les dégâts n’ont pas encore été mesurés, des images montrant l’attaquant néerlandais Bas Dost, blessé à la tête, ont circulé dans la soirée. Dans un communiqué publié dans la soirée sur Facebook, le club lisboète a fait part de sa consternation. “Le Sporting condamne avec véhémence les événements qui se sont déroulés aujourd’hui à l’Académie sportive. Nous ne pouvons en aucun cas être d’accord avec des actes de vandalisme et d’agression envers les joueurs, les entraîneurs et le personnel, ni avec des attitudes criminelles qui n’honorent en aucun cas le Sporting. Le Sporting, ce n’est pas cela, le Sporting, ça ne peut pas être cela. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour établir toutes les responsabilités de ce qui s’est passé et nous ne manquerons pas d’exiger la punition de ceux qui se sont livré à ces pitoyables agissements.” Troisième du championnat portugais (et donc non qualifié pour la Ligue des champions), le Sporting a encore un match à disputer cette saison, la finale de Coupe du Portugal dimanche prochain contre le Desportivo de Aves.


O Sporting Clube de Portugal repudia de forma veemente os acontecimentos registados hoje na Academia Sporting. Não…

Posted by Sporting Clube de Portugal on Tuesday, May 15, 2018


 

 

À lire aussi