Vincent Collet, après la défaite contre la Slovénie : « L'arbitrage ? Je n'ai jamais vu ça en 13 ans de compétitions »

Le sélectionneur des Bleus Vincent Collet ne digère pas les décisions du trio arbitral contre la Slovénie mercredi (82-88), lors d'une défaite qui envoie la France en huitièmes de finale contre la Turquie, samedi à Berlin.

Vincent Collet (sélectionneur de l'équipe de France de basket, battue par la Slovénie mercredi) : « Le basket est un sport fantastique et encore plus fantastique quand les joueurs peuvent décider (de la fin du match). Après cela, je ne peux pas parler du match, c'est impossible. Il faut que ce soit juste. Je n'ai jamais vu ça en 13 ans de compétitions internationales (son mandat a commencé en 2009). Que puis-je dire à mes joueurs ? Nous n'avons pas pu défendre nos chances. Notre meilleur match du tournoi n'est malheureusement pas récompensé. On a fait 26 passes décisives, eux seulement 11. On a fait 24 fautes et eux 15. Sur les 8 premières minutes de chaque quart-temps, l'écart est même à 22-8. La Slovénie a Luka Doncic mais l'équipe de France a aussi accompli des choses qui méritent qu'elle soit arbitrée correctement. Ce soir, ce n'était pas le cas, c'est un manque de respect total envers nous. »

lire aussi

Battus par la Slovénie, les Bleus affronteront la Turquie en huitièmes de finale de l'Euro

Rudy Gobert (pivot des Bleus, 19 points face aux Slovènes) : « Je pense que nous avons joué avec la bonne mentalité, j'aime la façon dont nous nous sommes battus après le deuxième quart-temps. L'intensité était bonne, on a très bien bougé le ballon et quand on le fait, des actions comme celle-là (son dunk sur la tête de Luka Doncic) ont lieu (sourire). C'est difficile à digérer. Luka a été incroyable mais malgré tout ça, le match s'est joué à quelques actions en fin de match, certaines étaient hors de notre contrôle... »

lire aussi

Calendrier et résultats de l'Eurobasket

Aleksander Sekulic (sélectionneur de la Slovénie) : « J'avais peur de ce match car on jouait moins de 24 heures après l'Allemagne, on devait trouver un moyen de se régénérer. On a mal commencé le match (3-14, 5e) mais l'équipe a réagi. Bien sûr, Luka Doncic était fantastique. Avec le temps, on commence à croire que c'est normal (sourire) mais c'est incroyable ce qu'il réalise. Et puis, vous ne le voyez pas sur la feuille de statistiques mais Edo (Muric), Zoran (Dragic) et Ziga (Dimec) ont fait un super travail pour aider Luka (Doncic). Je suis heureux de finir la phase de groupes comme ça et on doit se concentrer. »

lire aussi

L'actualité du basket