Vincent Collet, après la défaite de la France contre l'Allemagne : « On a du mal à respecter les fondamentaux »

Vincent Collet, après la défaite de la France contre l'Allemagne : « On a du mal à respecter les fondamentaux »

Lourdement battus par l'Allemagne (76-63), les Bleus ont patiné toute la soirée en attaque pour lancer leur Euro. Le sélectionneur Vincent Collet regrettait le manque d'application de ses joueurs, dont la réaction est attendue samedi (17h45) contre la Lituanie.

Vincent Collet (sélectionneur de l'équipe de France, battue par l'Allemagne en ouverture de l'Eurobasket) : « On n'a pas été capables de s'adapter au niveau de pression défensive, et globalement on a du mal à respecter les fondamentaux en particulier sur la pose d'écrans et les démarquages. C'était comme en Bosnie-Herzégovine (90-96, a.2p) mais avec un niveau d'agressivité supérieur en face. Notre attaque manque de continuité et de situations claires, il y a un déficit dans la qualité de passe. C'est très handicapant : on fait parfois ce qu'il faut pour créer des tirs ouverts et les passes mal assurées nous enlèvent cet avantage. On doit y remédier. Ce premier match nous met dans le dur. Je suis à moitié surpris : je pensais qu'on ferait mieux mais je savais qu'on avait des choses à améliorer. Il faut qu'on le fasse plus vite : le groupe va se prendre en main et on va bosser pour être meilleur dès samedi. »

lire aussi

Les tops-flops d'Allemagne-France : Yabusele surnage, Fournier plonge

Evan Fournier (arrière et capitaine de l'équipe de France, 7 points) : « Notre début de match n'est pas mauvais, mais on a eu un gros trou dans le troisième quart-temps. On a vraiment manqué de rythme, à mon image. Là, il faut regarder ce qu'on a mal fait et qu'on progresse. Pour moi ce soir (jeudi), notre problème, c'est beaucoup l'attaque, les balles perdues, les tirs casse-croûte. Notre défense a globalement tenu la route. Il faut qu'on retrouve nos positions, qu'on se trouve et qu'on exécute mieux. »

Johannes Thiemann (ailier-fort de l'Allemagne, 14 points) : « Les fans nous ont donné énormément d'énergie ce soir (jeudi soir), c'était important pour nous, pour pouvoir proposer cet impact physique. On était préparés en défense, on savait ce qu'ils voulaient faire, il y avait énormément de concentration. Le coach nous avait parlé de Rudy Gobert et d'Evan Fournier, nous étions concentrés pour les empêcher de trouver leurs positions : nous n'avons donné aucun tir ouvert à Fournier à trois points car il shoote beaucoup et nous avons été très physiques face à Gobert. »

Schröder : «On a donné le ton dès le début »

lire aussi

Calendrier/résultats du groupe des Bleus

Yabusele : «Nous n'étions pas prêts pour ça»