Vincent Collet (après la victoire contre la Lituanie) : « On n'était plus la même équipe »

Vincent Collet et l'équipe de France ont retrouvé la victoire samedi contre la Lituanie. (A. Mounic/L'Équipe)

Après sa défaite contre l'Allemagne jeudi (63-76), la France a rebondi samedi face à la Lituanie (73-77) pour le plus grand plaisir du sélectionneur de l'équipe de France Vincent Collet.

Vincent Collet, sélectionneur des Bleus, (après la victoire de l'équipe de France sur la Lituanie) : « Ce qui a fait la différence, c'est notre détermination. On a mal commencé le match, contrairement à la Lituanie. Mais cette fois, on n'a pas abandonné, juste élevé notre niveau défensivement. On a été plus patients en attaque, on a bougé mieux la balle. Et nous avons surtout été sérieux en ce qui concerne les balles perdues (9 contre 17 jeudi soir face à l'Allemagne). C'est cela la grosse progression. Si on y ajoute les 11 interceptions, c'est ce ratio qui est la clé pour nous. On a commencé l'Euro en jouant à l'envers. Mais notre réaction est intéressante. Même si ce n'est qu'un match. Dès la deuxième partie du premier quart-temps, après notre début raté, on a senti que collectivement, on montait en pression, qu'on n'était plus la même équipe. Il est essentiel de continuer comme ça. »

lire aussi

Résultats/classement du groupe B

Evan Fournier (27 points, meilleur marqueur français) : « Quand on affronte la Lituanie, il faut être prêt pour un combat physique. Offensivement, j'étais plus impliqué ce soir (samedi), j'ai pu trouver mon rythme en sortant des écrans et j'ai essayé de donner confiance à tout le monde. Plus que la défaite, on était déçus de la manière dont on avait joué contre l'Allemagne (63-76, jeudi soir). On ne fait pas un début de match top (8-21, 7e) mais l'entrée d'Andrew (Albicy) et de Mous (Moustapha Fall) a fait du bien. Ce sont des joueurs en qui on a confiance, les autres ont suivi. Quand j'étais sur le banc, je nous regardais et je me disais 'On y est' comme sur les dernières compétitions. C'est ce qu'on doit installer, pas seulement un soir, mais tout au long de l'Euro. »

Moustapha Fall (6 points, de retour de blessure) : « Belle réaction. On a mal démarré le Championnat d'Europe. On avait à coeur de se relancer, de répondre tout de suite pour ne pas se mettre en danger. C'est un groupe relevé, où on ne peut pas se permettre d'enchaîner les défaites. On est satisfaits d'avoir réussi un gros match contre une grosse équipe. À mon entrée, j'ai essayé de ramener de l'énergie et de la dureté. Parce que c'est ce qu'il nous manquait, surtout face à des intérieurs comme ça qui essaient de nous épuiser. Faut les faire travailler aussi, j'ai essayé de les impacter au maximum pour que ce soit plus facile pour Rudy (Gobert) et Vincent (Poirier) quand ils entrent sur le terrain.

Concernant mon match, honnêtement je me sens complètement hors de rythme, donc j'ai compensé par de l'énergie et de la dureté, sans me poser de questions, en essayant de jouer le plus simple possible, pour commettre le moins d'erreurs possible. Quand tu reviens tu as souvent des repères bizarres, tu fais des erreurs bêtes. Maintenant il faut de la constance et ne pas s'enflammer. »

lire aussi

Toute l'actualité basket