Vincent Collet : « L'Espagne ? La meilleure nation du basket européen depuis 15 ans »

Vincent Collet peut remporter un deuxième titre de champion d'Europe à la tête de l'équipe de France, dimanche. (A. Mounic/L'Équipe)

Vincent Collet et l'équipe de France retrouvent l'Espagne dimanche en finale de l'Euro (20h30). Le sélectionneur des Bleus a salué samedi la continuité de la Roja, qui brigue un quatrième titre européen face à ses joueurs qui sortent d'une demi-finale aboutie contre la Pologne.

Vincent Collet (sélectionneur de l'équipe de France avant la finale de l'Euro contre l'Espagne) : « L'Espagne est la meilleure équipe européenne depuis 15 ans. Quand on a démarré l'Euro, je disais à mes assistants qu'elle serait au rendez-vous. Sans les frères Gasol, tout le monde se disait que l'équipe allait rétrograder dans la hiérarchie mais il ne faut pas oublier l'école du basket espagnol, adossée au meilleur basket européen et pas à quelques stars. On va essayer de les écarter de cette suprématie européenne, les battre serait un premier pas dans cette direction. C'est notre objectif et on ne peut pas mieux tomber.

(Sur le parcours des Bleus) Il y a un côté miraculeux mais pas seulement : pour moi, il y avait aussi de l'abnégation, on n'a jamais rien lâché. Pour être dans la situation où l'adversaire rate deux lancers (Cedi Osman en huitièmes de finale contre la Turquie puis Simone Fontecchio en quarts contre l'Italie), il avait déjà fallu faire des choses pour revenir. C'est presque dans ces moments qu'on était les mieux dans le match, qu'on avait pu élever notre niveau. Hier (vendredi, victoire écrasante contre la Pologne en demi-finale), on voulait passer à autre chose avec un match abouti. La finale, c'est la même chose : on doit être consistants comme en demi-finale. Mon souhait, c'est qu'on fasse notre meilleur match.

lire aussi

France-Espagne : Une finale entre rivaux

Guerschon Yabusele (ailier-fort des Bleus) : « On n'a pas forcément vécu cette rivalité contre l'Espagne avec l'équipe A mais on la connaît. Pendant l'Euro U20 (2014), l'année où je suis avec Mam (Mouhammadou Jaiteh), on perd contre eux en quarts de finale. L'Espagne est une des meilleures écoles du basket en Europe avec une très grande intelligence de jeu et une capacité à s'ajuster. Lorenzo Brown (le meneur naturalisé) leur apporte beaucoup. Il y aura de l'excitation des deux côtés, on devra contrôler nos émotions et rester ensemble peu importe le scénario. On a fait un long parcours, on est fiers et heureux de jouer ce match, il faut qu'on prenne du plaisir sur le terrain. »

lire aussi

L'actualité du basket