Vincent Kriechmayr remporte la descente de Bormio

Vincent Kriechmayr a été le plus rapide sur la Stelvio. (F. Bompard/Zoom)

Le champion du monde autrichien Vincent Kriechmayr s'est imposé mercredi sur la Stelvio à Bormio en devançant le Canadien James Crawford (+0''40) et le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde (+0''68).

Impitoyable et verglacée, la Stelvio a sacré mercredi le champion du monde en titre de la descente, l'Autrichien Vincent Kriechmayr, le plus habile à déjouer les nombreux pièges d'une des pistes les plus exigeantes du circuit. Toujours aussi remarquable sur le plan technique et vainqueur il y a quelques jours à Val Gardena, il a devancé le Canadien James Crawford (+0''40) et le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde (+0''68), qui a peiné en bas de tracé.

Derrière ce trio, les écarts sont très élevés puisque le Suisse et leader du classement général Marco Odermatt prend la 4e place avec 1''46 de retard sur Kriechmayr. L'Italien Dominik Paris, six fois vainqueur en descente à Bormio, est 7e, à 2''29 !

Chute sans gravité pour ClareyCôté français, le vice-champion olympique Johan Clarey a chuté sans gravité peu avant le saut du San Pietro. Parti avec le dossard 21, l'autre grand ancien du groupe vitesse, Adrien Théaux (38 ans) a été le plus performant avec sa 14e place (+2''75), quelques jours après sa 4e place à Val Gardena.

lire aussi : Les résultats de la descente

Adrien Fresquet (dossard 52) a également chuté après environ 40 secondes de course, traversant les trois rangées de filets de sécurité, pour finir sa trajectoire au pied des sapins. Il a fort heureusement pu se relever de lui-même après quelques minutes.

lire aussi : Toute l'actualité du ski