Vincent Luis bien présent à Leeds

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Vincent Luis lors des JO de Tokyo. (S. Mantey/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Obligé d'abandonner à cause d'une tachycardie lors de la précédente manche des World Triathlon Championship Series à Yokohama en mai, Vincent Luis sera au départ ce samedi de la manche britannique de Leeds. Léo Bergère, leader du Championnat du monde et Léonie Périault, deuxième à Yokohama, seront également présents.

La saison 2022 n'a pas débuté comme il l'aurait souhaité. Après un hiver très studieux chez lui à Gérone (Espagne), Vincent Luis voulait marquer les esprits d'entrée à Yokohama (Japon, 15 mai), pour se replacer au classement du Championnat du monde, qu'il aimerait décrocher une troisième fois. Mais dès la partie natation, le Français a senti son coeur s'emballer et devait mettre le clignotant peu après le début de la course à pied.

lire aussi

Triplé français aux Mondiaux de duathlon

Un mois plus tard, et après des examens qui « sont tous revenus négatifs », le médaillé de bronze du relais mixte avec l'équipe de France cet été au Japon, sera au départ ce samedi pour la manche WTCS de Leeds (Angleterre). Sur un format sprint qui lui a souvent souri (750 m de natation, 20 km de vélo, 5 km de course à pied), Luis « espère montrer (s) a forme ».

Dans une course (15 heures heure française) où les meilleurs mondiaux seront présents -exceptés le champion olympique en titre Kristian Blummenfelt et le triple champion du monde, Mario Mola- les Tricolores auront d'ailleurs plusieurs cordes à leur arc avec Léo Bergère, leader du classement général de la Coupe du monde, Dorian Coninx et Pierre Le Corre, en jambes à Yokohama.

Prendre des enseignements sur le relais mixte

Des attentes qui seront également portées chez les femmes avec Léonie Périault, deuxième à Yokohama et dans une nouvelle dimension depuis sa cinquième place des JO, alors que Cassandre Beaugrand, contrainte à l'abandon au Japon à cause d'une chute, espère se relancer.

Des Bleus qui seront d'ailleurs attendus dimanche également sur le relais mixte. Bronzés aux JO, les Français vont découvrir un nouveau format avec les garçons en lancement de relais, suivis des filles, ce qui devrait rendre « la course plus dense », selon le DTN Benjamin Maze.

Pour cette première de l'année (d'autres relais auront lieu à Hambourg, aux Championnats d'Europe et aux Mondiaux de la discipline à Montreal), l'équipe de France sera composée de Léo Bergère, Tom Richard, Audrey Merle et Sandra Dodet.

lire aussi

Toute l'actualité du triathlon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles