Vincent Luis fait son retour aux Bermudes pour les World Triathlon Championship Series

Vincent Luis lors des derniers JO de Tokyo. (S. Mantey/L'Équipe)

Blessé au mollet cet été, le double champion du monde Vincent Luis revient à la compétition aux Bermudes ce dimanche pour l'ultime manche des World Triathlon Championship Series (WTCS) aux Bermudes avant la Grande finale d'Abu Dhabi (25-26 novembre).

Plutôt habitué à épingler des dossards plutôt qu'à rester chez lui, Vincent Luis a connu des dernières semaines loin de ses standards habituels où les courses de World Triathlon Championship Series (WTCS) et de Super League s'enchaînaient avec souvent la victoire au bout.


lire aussi

Hayden Wilde et Georgia Taylor-Brown remportent la Super League 2022

Cette saison, le double champion du monde (2019 et 2020) doit prendre son mal en patience. Gêné par une tachycardie en début de saison à Yokohama, il a ensuite enchaîné des résultats encourageants (10e à Leeds, 6e à Montreal) sans jamais retrouver « le petit truc en plus » avant de se blesser cet été à l'insertion du mollet et du tendon d'Achille, et de ne plus apparaître en compétition. Sa dernière apparition remonte au 9 juillet (11e à Hambourg).

« La nouvelle n'a pas été accueillie avec enthousiasme, livrait-il fin septembre sur son compte Instagram, en guise de bilan estival. Cela a pris du temps mais la saison est encore longue et je ne vais pas gâcher toutes ces heures d'entraînement. »


Kristian Blummenfelt, champion olympique à Tokyo présent lui aussi

C'est d'ailleurs dans cette optique qu'il sera ce dimanche (15h, heure française) au départ de la WTCS des Bermudes - dernière étape avant la Grande finale d'Abu Dhabi (25-26 novembre) - bon endroit pour faire un point sur sa forme du moment.


lire aussi

Au coeur du triathlon de l'extrême

Surtout que la start-list comptera du beau monde avec le retour sur le court de Kristian Blummenfelt, champion olympique à Tokyo et tout frais champion du monde d'Ironman 70.3 (half Ironman) et la présence d'Alex Yee, vice-champion olympique et vainqueur des trois WTCS auxquelles il a participé cette année.

En cas de podium, le Britannique prendrait d'ailleurs la tête du classement mondial devant Hayden Wilde et le Français Léo Bergère, tous les deux absents (tout comme les principaux Français Coninx, Le Corre, Beaugrand, Périault et Lombardi) aux Bermudes et en pleine préparation pour la Grande finale (le classement mondial reposant sur les quatre meilleurs résultats de la saison + la finale).


lire aussi

Toute l'actualité du triathlon