Vincent Luis signe son retour en s'imposant aux Bermudes

luis (vincent) - (fra) - (S. Mantey/L'Équipe)

Blessé cet été, Vincent Luis a remporté ce dimanche l'étape des Bermudes des World Triathlon Championship Series (WTCS), un premier succès à ce niveau-là depuis son deuxième titre mondial en 2020.

Vincent Luis est de retour ! Gêné par une tachycardie en début de saison à Yokohama, puis blessé au tendon d'Achille cet été, Vincent Luis a retrouvé le sourire ce dimanche en remportant l'étape des Bermudes des World Triathlon Championship Series (WTCS).

En deçà cette saison, avec seulement une sixième place comme meilleur résultat (Montréal), le double champion du monde (2019 et 2020) a réalisé la course parfaite en s'extirpant dès la partie natation avec sept autres triathlètes dont l'Allemand Schomburg et le Portugais Vilaca.

Très entreprenant à vélo comme à son habitude, le Français était le moteur de l'échappée qui pouvait poser le vélo avec 43'' d'avance sur Alex Yee, Kristian Blummenfelt et Gelle Geens, les principaux favoris et les meilleurs coureurs du paquet.

A ce moment-là, les inconnues étaient nombreuses tant Luis n'avait pas de certitudes dans cet exercice, ayant repris depuis seulement quelques semaines la course à pied lors de son stage à Font-Romeu. Mais alors que Geens et l'Espagnol Antonio Serrat Seoane faisaient le forcing pour revenir, Luis s'échappait seul en tête à 5 km du but.

Solide comme lors de ses plus belles heures, le Français de 33 ans résistait pour s'imposer avec neuf secondes d'avance sur Serrat Seoane et Roberto Sanchez Mantecon (à 18'') et décrocher une sixième victoire majeure en carrière après les WTCS de Hambourg (2015), Yokohama (2019), les deux Grandes Finales (2017 et 2018) et le titre mondial sur une course sèche à Hambourg en 2020.

« L'année dernière j'étais très loin, cette année j'étais encore blessé et là je reviens, lâchait Luis, quasiment en pleurs au micro de l'organisation. J'ai pu compter sur mes proches pour revenir. »

Une bonne nouvelle pour lui à trois semaines de la grande finale d'Abu Dhabi (25-26 novembre) où il a déjà annoncé vouloir aider Léo Bergère à jouer le titre face à Alex Yee et Hayden Wilde, actuellement devant le Français au classement général.


lire aussi

Toute l'actualité du triathlon