Vincenzo Nibali conseiller technique d'une nouvelle équipe, Q36.5 Pro Cycling Team

Vincenzo Nibali vient de prendre sa retraite, à 37 ans. (R. Gomez/Presse Sports)

Moins d'un mois après avoir annoncé sa retraite sportive, Vincenzo Nibali (37 ans) a été nommé conseiller technique et ambassadeur de la formation suisse Q36.5, qui évoluera en 2023 en deuxième division avec pour ambition d'intégrer le World Tour d'ici à cinq ans.

Q36.5, une marque italienne de textile cycliste, a officialisé samedi le lancement de son équipe professionnelle, la « Q36.5 Pro Cycling Team », qui évoluera dès 2023 en deuxième division. Douglas Ryder, l'ancien patron de Dimension Data et de Qhubeka qui avait mis la clé sous la porte l'an passé, sera le manager de cette formation basée en Suisse, qui présente un effectif de 23 coureurs dont certains sont passés par l'élite (Gianluca Brambilla, Matteo Moschetti, Joey Rosskopf, Carl Fredrik Hagen) et qui aura pour conseiller technique et ambassadeur un certain Vincenzo Nibali.

« Je découvre à peine mes fonctions, le projet a été lancé en juillet et un énorme travail a été réalisé pour que l'équipe puisse voir le jour en à peine quelques mois : jusqu'ici, je n'ai pas vraiment eu le temps d'y accorder du temps mais j'ai hâte de m'y mettre, réagit le coureur italien, vainqueur des trois grands tours, qui a achevé sa carrière en octobre au Tour de Lombardie. C'est une équipe très jeune, la moyenne d'âge des gars est de 26 ans à peine. On rentre dans le monde du cyclisme sur la pointe des pieds, mais l'objectif est de monter en World Tour d'ici à cinq ans. »

Si cet objectif venait à être accompli, il ne bénéficierait pas directement au cyclisme transalpin, qui ne possède aucune formation dans l'élite depuis la disparition de l'équipe Lampre en 2017. « C'est un projet plus suisse qu'italien », convient Nibali, qui jouera également l'ambassadeur de la marque Q36.5 en prenant part à des épreuves de VTT et de gravel. La légende du cyclisme italien a notamment confirmé à « L'Equipe » sa participation l'an prochain à la Cape Epic, en Afrique du Sud, connue pour être la course de VTT par étapes la plus difficile au monde (657 km et plus de 17000 m de dénivelé positif en 2022).


lire aussi

L'actualité du cyclisme