Violences sexuelles dans le patinage : Gilles Beyer mis en examen notamment pour "agressions sexuelles par personne ayant autorité"

franceinfo
·1 min de lecture

L'ancien entraîneur de patinage artistique Gilles Beyer a été mis en examen vendredi 8 janvier pour "agressions sexuelles par personne ayant autorité" et "harcèlements sexuels par personne ayant autorité", a appris franceinfo de source judiciaire. Il a été placé sous contrôle judiciaire.

Gilles Beyer est au centre d'un scandale dans le monde du patinage après que l'ancienne patineuse Sarah Abitbol, dont il a été l'entraîneur, l'a accusé de viol dans le livre Un si long silence, paru début 2020. Ces accusations avait créé une onde de choc au sein de la Fédération française des sports de glace (FFSG) et dans le sport français, aboutissant à la démission de Didier Gailhaguet de son poste de président de la FFSG et à l'élection de Nathalie Péchalat.

"Un calvaire"

Dans une déclaration écrite à l'AFP, Gilles Beyer avait reconnu "des relations intimes" et "inappropriées" avec Sarah Abitbol, lui présentant des "excuses".

Invitée de France Inter en janvier 2020, Sarah Abitbol, dix fois championne de France et médaillée de bronze aux championnats du monde en couple en 2000, avait décrit son calvaire. "On était prises en main par cet homme-là, lors des étirements, on se regardait toutes bizarrement, il se couchait sur nous et il (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi