Violences sexuelles et psychologiques : Le youtubeur Léo Grasset (DirtyBiology) « conteste totalement les accusations »

SOPA Images/SIPA

WEB - Quelques heures après la publication d’une longue enquête de Mediapart où plusieurs femmes le mettent en cause, le vidéaste a réagi dans un message sur les réseaux sociaux

Le youtubeur Léo Grasset conteste les accusations. Accusé par plusieurs femmes de violences sexuelles et psychologiques dans une longue enquête publiée par Mediapart jeudi, le vulgarisateur scientifique de 32 ans a réagi en fin de journée en publiant un message sur les réseaux sociaux. « Je conteste totalement les accusations relayées à mon encontre », écrit-il.

« J’ai toujours été attentif au respect du consentement de l’ensemble de mes partenaires, poursuit-il. Bien que résolument favorable au mouvement de libération de la parole, je fais toutefois le choix de m’abstenir de tout commentaire supplémentaire à ce stade, sur les conseils de mes avocats. »

Les témoignages de huit femmes

Dans la suite de ce message, Léo Grasset affirme se tenir « à l’entière disposition de l’autorité judiciaire si elle estimait nécessaire d’ouvrir une enquête et m’en saisirai, au besoin, pour me défendre contre ces allégations ». Jeudi, Mediapart a mis en ligne une enquête où apparaissent les témoignages de « huit femmes le mettant en cause, à des degrés très divers, dans des relations intimes ou au travail », lit-on dans cet article qui précise « qu’aucune plainte n’a à ce jour été déposée ».

Parmi ces accusations de violences sexuelles, psychologiques o(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Des influenceurs ont été démarchés pour remettre en cause le vaccin Pfizer
Le youtubeur Léo Grasset, alias DirtyBiology, accusé de violences sexuelles et psychologiques
Youtube: Faire rire ou instruire, les vulgarisateurs ont choisi de ne pas choisir

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles