Violences sexuelles dans le sport: une proposition de loi pour renforcer la protection des mineurs

RMC Sport

Mercredi dans la matinée, Michel Savin (qui est aussi le président du groupe d’études Pratiques et Grands Évènements Sportifs) a présenté un projet de loi "tendant à renforcer la protection des mineurs face aux violences sexuelles dans le milieu sportif." Une initiative qui intervient une semaine après l'organisation de la convention nationale de prévention des violences sexuelles, le 21 février au CNOSF, sous l'impulsion de Roxana Maracineanu. Cette proposition s'inscrit dans la lignée d’une mission sénatoriale datant de 2019 (sous la direction de Catherine Deroche, sénatrice LR) sur les agressions sexuelles sur mineurs. 

La volonté de Michel Savin est "d’envoyer un signal fort vers le milieu sportif et les familles. Nous, parlementaires, sommes les seuls à ne pas réagir face à ce phénomène." Devant l’urgence, il est nécessaire d’agir vite selon le sénateur, et de placer ce débat au cœur d’un échange au Sénat.

"Aller plus loin et plus vite"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Dans son texte, le sénateur énonce 5 axes à suivre, très proche de ce que la ministre propose, avec notamment un contrôle sur “l’honorabilité des intervenants bénévoles via le fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes (FIJAISV) et le casier judiciaire”. Il exprime, aussi, son souhait d’interdire à vie "tout métier au contact de la jeunesse, toute personne condamnée pour délits sexuels." Ces solutions sont donc complémentaires aux...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi