Le visa de Novak Djokovic de nouveau annulé en Australie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Novak Djoković
    Novak Djoković
    Joueur de tennis serbe

Le ministre australien de l’Immigration a annoncé vendredi avoir annulé le visa de Novak Djokovic, quelques jours après que la justice l’a pourtant autorisé à rester dans le pays pour participer à l’Open d’Australie.

Novak Djokovic pensait avoir fait le plus dur. Le champion serbe a atterri en Australie le 5 janvier dernier, muni d'une exemption médicale de vaccination justifiée par un test positif au Covid-19 du 16 décembre 2021. Mais il est resté bloqué à la frontière durant plusieurs jours, enfermé dans un centre de rétention, les autorités jugeant que son exemption était non conforme. Si la justice a finalement accepté de le libérer et de le laisser jouer l’Open d’Australie, le ministre de l’Immigration a annoncé ce vendredi qu’il annulait son visa. Alex Hawke, a déclaré dans un communiqué qu'il annulait le visa de Djokovic pour des raisons de «santé et de bon ordre», ajoutant qu'il était dans l'intérêt public de le faire. Il n’a pas donné plus de détails sur sa décision, indiquant simplement que le gouvernement australien faisait tout pour protéger les frontières du pays durant la pandémie. Le «New York Times » explique que Novak Djokovic peut à nouveau retourner devant la justice et faire appel. S’il n’est pas entendu, il sera expulsé et risque trois ans d’interdiction d’entrée sur le territoire australien.

«Les Australiens ont fait de nombreux sacrifices pendant cette pandémie, et souhaitent à juste titre que le résultat de ces sacrifices soit protégé», a déclaré vendredi le Premier ministre australien. Le pays a été l’un ayant les mesures les plus strictes depuis le début de la pandémie. De nombreux confinements ont été imposés et les frontières sont restées fermées, empêchant les habitants de se déplacer et laissant des familles séparées durant des mois.

A l'issue de ces annonces, les autorités australiennes ont accepté quelques heures plus tard de surseoir à l'expulsion de Novak Djokovic jusqu'à ce que la justice ait(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles