En visite en Mongolie, Emmanuel Macron défend des projets énergétiques

© AFP - Ludovic Marin

Le président français Emmanuel Macron a effectué, dimanche, une visite historique en Mongolie, la première pour un chef d'État français dans ce pays enclavé entre la Chine et la Russie.

C'est dans une yourte traditionnelle qu'Emmanuel Macron a été reçu, dimanche 21 mai, pour la première visite d'un président français en Mongolie, où il a promu un partenariat axé sur l'énergie avec ce pays, enclavé entre la Chine et la Russie, et qui suscite l'intérêt des Occidentaux.

À sa descente d'avion à Oulan-Bator en fin d'après-midi, accueilli par une haie de la garde d'honneur mongole en tenue traditionnelle bleue, rouge et jaune, le président français a goûté comme le veut la coutume un fromage sec au lait de vache offert aux hôtes de marque.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Sur la place Sukhbaatar, du nom du héros de l'indépendance mongole, Emmanuel Macron a ensuite passé les troupes en revue avec son homologue Ukhnaa Khurelsukh.

Le chef de l'État français fait étape en Mongolie pour une visite de quelques heures après avoir participé au sommet du G7 dans la ville japonaise d'Hiroshima, dont le président ukrainien Volodomyr Zelensky a été l'invité d'honneur. Ce dernier était venu s'adresser aux dirigeants de pays non alignés comme le Brésil ou l'Inde, également conviés au G7.

La France ambitionne également de renforcer les liens bilatéraux en matière énergétique.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Emmanuel Macron en Mongolie, une visite stratégique dans un pays aux sous-sols convoités
Bachar al-Assad au sommet de la Ligue arabe : le président syrien revient sur la scène diplomatique
Sommet du G7 : unis contre la Chine ?