Voile : contre vents et marées, Jacques Civilise a maintenu le cap de la Drheam Cup

Eric Cintas
·1 min de lecture

À 74 ans il est toujours sur le pont, incroyable bonhomme ! Ce natif de Pointe-à-Pitre est arrivé dans l'Hexagone au Havre à l'âge de sept ans, par bateau, sur le Colombie, "un baptême de mer incroyable" se souvient-il. Bien des années plus tard on le retrouve, aux commandes de la Drheam Cup. Depuis la tour de Port Chantereyne, il a une vision aussi périphérique et cohérente des choses, sur les concurrents, mais aussi sur le site de départ, le port, le PC presse installé au club de voile Livory. Il aime avoir tout sous la main.

Avec son directeur de course Hervé Gauthier, il observe attentivement les conditions météo qui attendent ses 94 bateaux. Masque obligatoire dans l'espace clos, cet amateur éclairé qui a fait plus de 50 ans de régates a appris la voile à Cherbourg quand il était enfant. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, c'est dans cette ville qu'il va organiser le premier départ de SA course, en 2016. Il n'est pas devenu organisateur par hasard.

De l'automobile à la voile

Ce manager dans l’âme, avait été nommé en 1997 par Carlos Ghosn pour manager les programmes innovations des Laguna 2,...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi