Voile - Coupe de l'America - Imbroglio autour du parcours de la Coupe de l'America

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Team New Zealand, le détenteur de la Coupe de l'America, est en conflit avec les trois challengers à propos du plan d'eau de la prochaine Coupe, qui débutera au mois de mars prochain. Emirates Team New Zealand, qui défendra la Coupe de l'America, gagnée en 2017, à partir du 6 mars prochain chez lui, à Auckland, est actuellement en conflit avec les trois challengers (les Italiens de Luna Rossa, les Américains d'American Magic et les Britanniques de Ineos Team UK), qui tenteront de rejoindre le défi néo-zélandais pour disputer le prestigieux trophée. La raison ? La suppression d'une partie du tracé de la Coupe, qui a été demandée par Luna Rossa et qui a reçu le soutien d'American Magic et Ineos Team UK. En fait, les challengers avaient appris qu'ils ne pourraient pas utiliser deux des cinq tronçons du parcours dans le port d'Auckland lors de la Prada Cup (l'épreuve qui qualifiera un challenger pour la Coupe de l'America), afin de ne pas perturber le trafic maritime. lire aussi L'actualité de la Coupe de l'America Du coup, le fait que ces deux tronçons soient ensuite utilisables pour la Coupe de l'America a été perçu comme un avantage pour Emirates Team New Zealand, qui aurait eu plus de temps pour s'entraîner dans ces deux zones. Luna Rossa avait alors saisi un panel d'arbitrage et obtenu la suppression des deux tracés en cause. Cette décision avait provoqué la colère du défi néo-zélandais, qui a annoncé samedi qu'il allait faire appel. L'enjeu autour des deux zones qui ont disparu du parcours, est que ce sont également les plus accessibles pour le public, qui désirera suivre la prochaine Coupe de l'America. Emirates Team New Zealand a aussi indiqué samedi qu'il avait présenté une proposition aux trois challengers pour trouver une solution. Selon le New Zealand Herald, la mairie d'Auckland discuterait également avec Luna Rossa, American Magic et Ineos Team UK.