Voile - Distinction - Franck Cammas élu « marin de la décennie »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Franck Cammas a été élu « marin de la décennie » par un jury d'experts présidé par Michel Desjoyeaux, pour son parcours exceptionnel dans une multitude d'épreuves différentes ces dix dernières années, a annoncé ce jeudi la Fédération française de voile. Trophée Jules Verne, petite Coupe de l'America, Tour de France à la voile, Brest Atlantique, Route du Rhum, Volvo Ocean Race... Le marin de 47 ans dispose d'un solide palmarès. Avec 9 voix sur 15, il a été préféré entre autres à François Gabart, Armel Le Cleac'h ou Damien Seguin. « Nous ne faisons pas notre sport pour recevoir des prix mais cela fait toujours super plaisir quand nous sommes distingués ainsi, surtout cette année où l'élection revenait sur la dernière décennie, réagit Cammas qui, après une première tentative avortée fin novembre (foil bâbord endommagé), devrait repartir prochainement à la conquête du Trophée Jules-Verne sur le Maxi Edmond de Rothschild. Après une navigation test prévue vendredi, l'équipage devrait de nouveau se tenir en stand-by. « Dans mon parcours des dix dernières années, il y a eu des hauts, avec de très belles victoires, et des bas avec des échecs et un accident en entraînement en 2015 qui aurait pu avoir de lourdes conséquences » « Depuis mes débuts dans la voile, j'ai eu la chance incroyable de faire des disciplines très différentes, poursuit le skippeur. De la course au large en équipage et en solitaire, sur des petits et des très grands bateaux, de la voile olympique, du match-racing à très haut niveau, notamment avec la Coupe de l'America (en 2017 aux Bermudes). » « Je suis un boulimique de travail et de navigation et j'adore évoluer et découvrir sans cesse de nouveaux supports. Dans mon parcours des dix dernières années, il y a eu des hauts, avec de très belles victoires, et des bas avec des échecs et un accident en entraînement en 2015 qui aurait pu avoir de lourdes conséquences. Dans ces dix ans, j'ai forcément des tonnes de très bons souvenirs, mais être à la barre d'un bateau français pour la Coupe de l'America, c'est rare et exceptionnel. » « Cela a été assez frustrant car nous n'avions pas toutes les cartes en main pour nous défendre sur l'eau mais j'en garde un très grand souvenir car c'était une expérience très forte. Avec cette distinction, je pense forcément à Groupama qui m'a accompagné une très grande partie de ma carrière et à toutes les personnes dans le team grâce à qui j'ai pu vivre tous ces beaux challenges. »
« Je suis ravi de l'avoir appris de la bouche de Michel Desjoyeaux. Mich' a non seulement été très inspirant pour moi mais il a aussi été très présent à mes débuts en Figaro. Il m'a permis d'apprendre en accéléré et ces années au Pôle d'entraînement de Port-la-Forêt représentent pour moi toute la genèse de ce qu'est la voile de compétition d'aujourd'hui avec toute la rigueur et le professionnalisme que l'on connaît. »
Dans le même temps, la Fédération a décerné le prix de la solidarité 2020, seul prix consacré à l'année en cours, à Jean Le Cam pour « le sauvetage spectaculaire de Kevin Escoffier » sur le Vendée Globe. Les grandes victoires de Franck Cammas, de 2010 à 2020 Trophée Jules Verne 2010 (Groupama 3), en 48 j 7 h 45'
Route du Rhum 2010 (Groupama 3, en catégorie Ultim)
Volvo Ocean Race 2011-2012 (Groupama 4)
Tour de France à la Voile 2013 (M34 Groupama)
Marin de l'année 2012 et 2013
Champion du Monde de Class C 2013 et 2015
Rolex Fastnet Race 2019 et record de l'épreuve (Maxi Edmond de Rothschild)
Brest Atlantiques 2019 (Maxi Edmond de Rothschild)