Voile - Figaro - Pierre Quiroga vainqueur à Fécamp de la 2e étape et nouveau leader de la Solitaire du Figaro

·1 min de lecture

Pierre Quiroga a remporté ce mercredi la deuxième étape de la Solitaire du Figaro, entre Lorient et Fécamp, à la barre du Figaro Bénéteau « Skipper Macif 2019 ». Il a coupé la ligne à 8h43'45'', après 2 j.18h43'45'' de course et prend la tête du classement général. En tête depuis lundi matin, Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) a remporté ce mercredi à Fécamp la deuxième étape de Solitaire du Figaro partie de Lorient dimanche (490 milles). Il a coupé la ligne à 8h43'45'', après 2 j.18h43'45'' de course avec 56 minutes d'avance sur Tom Laperche (Bretagne CMB Performance) et 1h12 sur Achille Nebout (Primeo Energie Amarris).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Deuxième de la première étape, à 47'15'' de Xavier Macaire (Groupe SNEF), le Méditerranée de 28 ans confirme son bon début de course dans cette 52e édition, empoche son premier succès d'étape en six participations (9e en 2020, 19e en 2019, 6e en 2018, 18e en 2017, 19e en 2016) et prend les commandes de l'épreuve. « Je m'écroule de fatigue et mon sentiment est double, réagit Pierre Quiroga. On va chercher tellement loin que je sens que j'ai perdu quelques années de ma vie. Sur la ligne, j'avais des hallucinations. Mais c'est aussi le bonheur. Je me compare un peu à un cycliste qui s'impose au terme d'une échappée. J'ai fait ma propre route et au final je mets quasiment une heure au deuxième, c'est dingue ! Les planètes étaient alignées, j'ai foncé et ça a marché. » lire aussi Toute l'actu de la voile « J'avais déjà terminé deux fois deuxième, mais là, j'ai rempli mon contrat, poursuit-il. Mener la flotte, c'est quand même autre chose. Cette victoire d'étape, je l'attendais depuis longtemps, c'était l'objectif majeur sur cette édition. C'est chose faite et sur un parcours compliqué avec les courants, les virements de bord, c'était vraiment le cumul de tout ce qu'un marin doit savoir faire. » Son objectif atteint, Quiroga va aborder la suite avec moins de pression (départ de la 3e étape dimanche). « Je vais continuer d'attaquer et essayer de gagner une deuxième étape. Le classement général, j'y pense, mais chaque chose en son temps, je vais d'abord savourer cette victoire. Ouvrir la voie dans les cailloux à L'Aber Wrac'h, pour un Méditerranéen, ce n'est pas évident ! Mes six années d'expérience ont payé. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles