Voile - FRA - Camille Lecointre et Jérémie Mion associés en 470 en vue des Jeux Olympiques 2024 de Paris

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 470 devenant une discipline mixte, Camille Lecointre et Jérémie Mion formeront le principal équipage français en vue des Jeux Olympiques 2024 de Paris. Petite révolution dans le monde de la voile olympique : le 470 (au programme des Jeux depuis 1976 pour les hommes et depuis 1988 pour les femmes) est devenu une épreuve mixte. Du coup, Camille Lecointre (36 ans), championne du monde 2016 et médaillée de bronze aux Jeux de 2016 et 2020, et Jérémie Mion (32 ans), champion du monde 2018, seront associés, avec les Jeux Olympiques 2024 de Paris en ligne de mire. lire aussi Lecointre-Retornaz et Peponnet-Mion sacrés champions d'Europe de 470 Les deux Français se connaissent, puisqu'ils ont débuté la voile ensemble au Havre et ont été partenaires d'entraînement. « Jérémie commence à avoir de la bouteille sur le 470, il a fait deux fois les JO, au niveau technique et expérience, je ne pouvais pas rêver mieux », a commenté Lecointre, dans un communiqué de presse. Pour Mion, « il n'y a pas meilleure barreuse que Camille en France. [...] L'aventure peut être super belle ! J'ai vu l'énergie que Camille dégage, c'est une lionne qui ne lâche jamais rien, même médaillée de bronze à Tokyo, elle était déçue et prête à repartir ! » Le premier objectif de Camille Lecointre et Jérémie Mion sera les Championnats du monde 2022 en Israël. Pour l'heure, ils font une pause au niveau du 470. Lecointre va s'aligner notamment en SailGP et en Star Sailor League, tandis que Mion disputera la prochaine Transat Jacques-Vabre, en Class 40, avec Cédric Château. lire aussi Toute l'actualité de la voile

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles