Voile - Sardinha Cup - 21 duos au départ de la Sardinha Cup

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Vingt et un duos prennent le départ mercredi de la deuxième édition de la Sardinha Cup à Saint-Gilles Croix de Vie. Un bon galop d'essai pour les équipages à un mois de la Transat en double Concarneau-St Barthélemy (9 mai). Deuxième épreuve de la saison Figaro après la Solo Maître Coq remportée le 27 mars par Tom Laperche (Bretagne CMB Performance), la Sardinha Cup réunit 21 duos à Saint-Gilles Croix de Vie. Deux étapes sont au programme. La première, longue de 450 milles (833 km), via les côtes basques (parcours alternatifs en fonction de la météo), s'élancera mercredi (arrivée vendredi). La seconde, dont le coup de canon sera donné dimanche, propose un long périple de 800 milles (1480 km) qui mènera la flotte jusqu'aux îles Scilly, à la pointe sud-ouest de l'Angleterre (arrivée à St-Gilles le 16 avril). À un mois de la Transat en double Concarneau - Saint-Barth, cette deuxième Sardinha Cup offre un bon galop d'essai à nombre d'équipages qui vont pouvoir prendre leurs marques et affûter leurs réglages. Quelques sérieux concurrents à la victoire Parmi les prétendants à la victoire, on retrouve Yann Eliès, vainqueur de première édition il y a deux ans avec Sam Davies, qui est cette fois-ci aux côtés de Martin Le Pape (Gardons la vue-Fondation Stargardt). « J'en garde un souvenir extraordinaire, d'abord, parce que j'ai gagné, ensuite parce que c'était une très belle histoire avec Sam Davies, qui est un skippeur hors norme, commente Eliès. Cette fois, ça va être aux côtés de Martin, c'est là aussi une belle rencontre avec un marin plein d'énergie et de fougue, qui veut tout faire pour réussir, ça me plaît. » Il faudra aussi compter sur Tom Laperche-Loïs Berrehar (Bretagne CMB Performance), Xavier Macaire-Morgan Lagravière (Groupe SNEF), Pierre Quiroga-Erwan Le Draoulec (Skipper Macif), Tanguy le Turquais-Corentin Douguet (Quéguiner Matériaux), Achille Nebout-Ambrogio Beccaria (Primo Energie-Amarris), et Alexis Loison-Guillaume Pirouelle (Région Normandie). « Sur cette Sardinha Cup, nos buts sont de démarrer la routine que l'on aura pendant la transat car nous serons dans des conditions très proches de celles que nous retrouverons en ce qui concerne la répartition des rôles à bord, observe Loison. Nous allons également profiter de ces deux grandes étapes pour continuer d'essayer des petits ajustements sur les voiles, pour prendre du plaisir et aussi montrer qu'on est là, qu'on a la vitesse et qu'on est capables de faire de jolis coups. » Plusieurs duos mixtes vont également se faire la main, à l'image de Violette Dorange-Alan Roberts (Devenir), Estelle Greck-Laurent Givry (RLC Sailing-Rêvons Long Cours) ou encore Elodie Bonafous-Corentin Horeau (Bretagne CMB Océane).