Voile - Sydney-Hobart - Un nombre de bateaux limité pour la Sydney-Hobart

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La célèbre régate Sydney-Hobart aura bien lieu au lendemain de Noël même si la pandémie a contraint les organisateurs à réduire le nombre de concurrents engagés. Les Australiens auront bien un joli lendemain de Noël. Et lors de leur boxing day, le 26 décembre, jour férié dans les pays anglo-saxons, sera bel et bien donné le traditionnel départ de la Sydney-Hobart, célèbre régate ouverte à tous les bateaux qui part du port australien pour rejoindre la Tasmanie. L'inquiétude était de mise quant à la tenue de la 76e édition compte tenu de la fermeture de la frontière entre l'État australien de Nouvelle-Galles du Sud, et l'île tasmane au large de Melbourne pour cause de restrictions sanitaires. lire aussi Toute l'actu voile Le gouvernement a annoncé cette semaine la réouverture de la frontière, donnant ainsi son feu vert à cette régate géante de 628 milles (1 163 km) dans le sud-est de l'Australie. Toutefois, le nombre de concurrents sera limité et le public est invité à suivre la course en ligne. Noel Cornish, commodore du Cruising Yacht Club of Australia (CYCA) qui co-organise la course, a annoncé au terme de longues consultations avec les autorités qu'une flotte d'une centaine de bateaux pourrait prendre le départ. Plus de 150 avaient mis les voiles en 2019. Restrictions en baie de Sydney « La taille de la flotte dépasse toutes nos attentes et représente pour la course une superbe marque de soutien », se félicite Noël Cornish, même si nombre de voiliers et marins étrangers ne seront pas en mesure d'être sur la ligne de départ. Pas de baie de Sydney couverte de bateaux non plus : des restrictions seront imposées aux embarcations voulant sortir assister au grand départ. Le nombre de personnes autorisées à admirer cette armada depuis la côte sera aussi limité, alors que l'événement attire en temps normal des milliers de personnes. La 75e édition a été remportée en décembre par le favori Comanche, monocoque de 100 pieds (30 mètres) de conception française et de fabrication américaine.