Voile - Transat en double - La flotte de la Transat en double Concarneau-Saint-Barth sur l'autoroute des alizés

·1 min de lecture

Huit jours après le départ de Concarneau, les Figaro Bénéteau glissaient jeudi dans l'alizé de nord-est à destination de l'île de Saint-Barthélemy aux Antilles. En tête de la flotte, le duo Loison-Pirouelle devançait Laperche-Berrehar et Mahé-Dolan. Vingt-quatre heures après s'être fait secouer par le mauvais temps dans le nord de l'archipel des Canaries, la flotte de la Transat en double Concarneau-Saint-Barth filait ce jeudi à 9-10 noeuds de moyenne dans l'alizé de nord-est. Huit jours après le départ du port breton, les équipages continuaient à se livrer une belle bataille de placement et se concentraient sur les réglages afin d'optimiser la vitesse de leur bateau.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Au classement de 19 heures, c'est le duo Alexis Loison-Guillaume Pirouelle (Région Normandie) qui occupait la tête juste devant Tom Laperche-Loïs Berrehar (Bretagne CMB Performance, à 1,4 mille) et Gildas Mahé-Tom Dolan (Breizh Colas, à 1,6 mille). Une poignée de milles derrière, suivaient Pierre Quiroga-Erwan Le Draoulec (Skipper Macif, à 4,1 milles) et Martin Le Pape-Yann Eliès (Gardons la Vue, à 5,5 milles). Les premiers sont attendus à Saint-Barth fin mai début juin. lire aussi L'actualité de la voile

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles