Voile - Transat Jacques-Vabre - Le duo Cammas-Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild) reprend ses distances

·3 min de lecture

Sorti du Pot-au-noir lundi avec une avance qui était un peu tombée, le duo Franck Cammas-Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild) a repris ses distances et comptait plus de 250 milles d'avance au pointage de 9 heures ce mardi. En Imoca, trois bateaux se tiennent en moins de 27 milles. Après le toujours délicat et piégeux passage du Pot-au-noir, la flotte des Ultim sort de la bataille aux réglages et retrouve des vents un peu plus porteurs et des vitesses un peu plus hautes dans l'hémisphère Sud. À ce jeu, les premiers sortis en profitent déjà. Le Maxi Edmond de Rothschild du tandem Franck Cammas-Charles Caudrelier a ainsi repris un peu ses aises et 100 milles de plus pour compter 250 milles d'avance sur Banque Populaire XI d'Armel Le Cléac'h et Kevin Escoffier au pointage de 9 heures, ce mardi. Derrière, François Gabart et Tom Laperche (SVR-Lazartigue) accusent aussi un retard plus lourd et naviguent à 340 milles de la tête désormais. Bataille serrée en Imoca En revanche, dans la classe Imoca, la flotte des 60 pieds, la bataille est monumentale puisque trois bateaux se tiennent en moins de 27 milles au pointage du matin, avec des changements de leader incessant. C'est maintenant le tandem Ruyant-Lagravière (LinkedOut) qui mène le bal dans des conditions plus légères, à la recherche de la porte d'entrée du Pot-au-Noir. Erwan Le Roux et Xavier Macaire à l'offensive en Ocean Fifty Dans la catégorie Ocean Fifty, les positions sont un peu plus figées, mais les écarts restent très faibles et ont eu tendance à se réduire la nuit dernière. Si le duo Rogues-Souben (Primonial) garde la tête, il est désormais clairement sous la menace du tandem Erwan Le Roux et Xavier Macaire (Koesio), revenu à 88 milles, au moment d'aborder le Pot-au-Noir, avec des options moins nettes que pour la flotte des Ultim. Enfin, en Class 40, si Antoine Carpentier et Pablo Santurde del Arco (Redman) demeurent aux commandes, la paire Jonas Gerckens et Benoit Hantzperg talonne désormais l'équipage suisse Valentin Gautier-Simon Kauster (La Manche-Evidence Nautique) à seulement une vingtaine de milles de la tête. Le podium provisoire dans la catégorie Ultim (pointage de 9 heures) 1. Cammas-Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild), à 4168,7 milles de l'arrivée.
2. Le Cléac-'h-Escoffier (Banque-Populaire XI), à 256,27 milles.
3. Gabart-Laperche (SVE-Lazartigue), à 342,03 milles. Le podium provisoire dans la catégorie Imoca (pointage de 9 heures) 1. Ruyant-Lagravière (LinkedOut), à 3375,6 milles de l'arrivée.
2. Dalin-Meihat (Apivia), à 7,29 milles.
3. Beyou-Pratt (Charal), à 26,84 milles. Le podium provisoire dans la catégorie Class 40 (pointage de 9 heures) 1. Carpentier-Santurde Del Arco (Redman), à 2680 milles de l'arrivée.
2. Gautier-Koster (La Manche-Evidence Nautique), à 20,43 milles.
3. Gerckens-Hantzperg (Volvo), à 20,99 milles. Le podium provisoire dans la catégorie Ocean Fifty (pointage de 9 heures) 1. Rogues-Souben (Primonial), à 2644,3 milles de l'arrivée.
2. Le Roux-Macaire (Koesio), à 88,82 milles.
3. Vauchel Camus-Duthil (Solidaires En Peloton), à 103,36 milles. lire aussi Toute l'actualité de la voile

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles